⚠️ NOTE IMPORTANTE : Vulnerabilité OpenSSH CVE-2024-6387

Paré au décollage !

Services évolués

Temps estimé :48 minutes

Introduction

Les services évolués sont classés par priorité (indiqués par les chiffres 01, 02 …).  Par exemple, en raison de la similitude des services “Faire suivre” et “Sonne en même temps”, si les deux sont activés, le service “Faire suivre” sera exécuté en raison de sa priorité plus élevée.

Chaque service évolué possède deux ou trois positions :

 Désactivé

 Activé

 PIN Requis

Pour activer un service spécifique, appuyez sur le bouton de sélection à côté de l’icône disponible pour ce service particulier et cliquez sur enregistrer. Si le service nécessite des paramètres supplémentaires, le bouton d’édition situé à côté apparaîtra après l’enregistrement.

En ajoutant un service évolué à l’OSC, un onglet “Services évolués” apparaîtra avec uniquement la liste des services évolués dont l’étoile à été sélectionnée par l’administrateur.

Pour en savoir plus sur le superviseur en ligne, consultez le Guide utilisateur final

 

ID de l’appelant

Ce service permet de personnaliser l’identifiant de l’appelant qui sera affiché sur l’UAD/Téléphone de la partie appelée. Toute information fournie ici remplacera l’identification de l’appelant par défaut (numéro d’extension et nom d’utilisateur).

  • Système / Identifiant de l’appel

Les informations fournies dans ce champ remplaceront les informations par défaut de l’identification de l’appelant au niveau du système/réseau.
(Par exemple, si “Mark 225” est entré dans ce champ et que vous appelez l’extension 108, sur l’écran du téléphone 108, ‘Mark 225’ sera affiché comme identifiant d’appelant.

  • Identifiant de l’appel d’urgence

L’identifiant de l’appelant saisi ici sera utilisé uniquement pour les appels vers les numéros des services d’urgence tels que définis sur votre système.

  • Liste autorisée des identifiants d’appels

Vous pouvez ajouter avec le “+”, une liste de numéros d’appelants que vous souhaitez autoriser à être utilisés pour les appels sortants. Cette option peut être utilisée depuis Communicator Bureau en sélectionnant simplement le numéro de l’appelant dans la liste de Communicator.

Sur un téléphone de bureau, vous pouvez toujours utiliser cette option en saisissant :
*65*[ID d’appelant de la liste]*[N° que vous souhaitez composer].

Par exemple, j’ai ajouté le CallerID 0610203040 dans ma liste et je souhaite l’utiliser pour composer le numéro 0990807060 :

Je compose alors *65*0610203040*0990807060

  • Code court

De plus, vous pouvez, pour chaque ID d’appelant ajouté, préciser un code court afin de ne pas avoir à écrire le numéro de téléphone entier à chaque composition en utilisant le champ “Code court”.

Pour composer un numéro avec un code court, le modèle est *65dxxxxxx :
1. *65 est le code d’accès
2. d est le code court à 1 chiffre configuré sur l’extension
3. xxxxxx est la destination à composer

Dans ce cas, si mon numéro sortant est 0610203040 et que je lui associe le code court 5, afin d’appeler le 0990807060 avec ce numéro, il faudra composer *6550990807060

  • Numéro de l’appelant et en-tête de confidentialité
Pour chaque trunk disponible sur le système, un champ sera créé dans cette section, dans lequel vous pourrez définir un ID d’appelant personnalisé qui sera utilisé lors d’un appel sur ce trunk spécifique.
 
  • Confidentialité

Quel anonymat utiliser lors de la configuration de l’identifiant de l’appelant sur un trunk. Si l’option sélectionnée contient un ID de confidentialité, ce champ sera ajouté à l’en-tête SIP.

  • Anonyme – ajoute “anonymous <anonymous>” dans le champ ID d’appelant du trunk, ce qui signifie que le nom et le numéro de l’appelant seront masqués lors de la numérotation à partir de ce trunk.
  • Anonyme avec ID de confidentialité – Identique au précédent, mais ajoute l’ID de confidentialité à l’en-tête SIP.
  • Anonyme avec numéro – Définit “anonyme” à l’ID de l’appelant mais permet de montrer le numéro.
  • Anonyme avec numéro et ID de confidentialité – Identique au précédent mais ajoute l’ID de confidentialité à l’en-tête SIP.
 
 

Prise d’appel par numérotation

Ce service permet à l’utilisateur de reprendre les appels sonnant dans le même groupe d’appel. Composez ‘*8’ pour prendre un appel du même groupe d’appel, ou *88 + %EXTENSION (par exemple *88100) pour prendre des appels de groupes d’appel différents.

Exemple de mise en situation :

Extension 100 :

  • Groupe d’appel : 1
  • Groupe de prise d’appel : 3 & 4

Extension 200 :

  • Groupe d’appel : 2
  • Groupe de prise d’appel : 1

Si 100 sonne, 200 peut reprendre l’appel en composant ‘*8’.
Si 200 sonne, 100 ne peut pas prendre l’appel qui sonne car le groupe d’appel de 200 = 2, et A ne peut prendre que les groupes d’appel 3 et 4).

 

Dernier appelant 

Ce service vous permet d’entendre le numéro d’extension du dernier appelant et de composer ce numéro. Composez ‘*149’ pour entendre le numéro de l’extension et appuyez ensuite sur ‘1’ pour l’appeler.
 

Temps de fonctionnement (horaires)

Donne aux utilisateurs la possibilité de définir des redirections d’appel sous l’extension basée sur des règles de temps de fonctionnement. Ici, vous pouvez définir la destination vers laquelle l’appel doit être redirigé ainsi que l’heure et les jours où vous souhaitez le rediriger.

  • Déposer CSV

Importe les paramètres des temps d’opération à partir d’un fichier csv

  • Télécharger CSV

Télécharge les paramètres des temps de fonctionnement dans un fichier csv

  • Télécharger modèle csv

Télécharge le fichier csv avec les en-têtes des modèles pour les paramètres des temps d’opération.

  • Destination

Destination vers laquelle tous les appels sont redirigés pendant un temps défini.

  • Jours

Jours où les horaires seront appliqués.

  • A partir de

Heure exacte à partir de laquelle les horaires seront appliquées.

  • Jusqu’à
Heure exacte à laquelle les règles relatives aux horaires cesseront de s’appliquer.
  • Expiration (sec)

Nombre de secondes de sonnerie de l’extension au bout desquelles l’appel est considéré comme sans réponse.

  • Options de numérotation

Options d’appel supplémentaires :

  • t – Permet à l’utilisateur appelé de transférer l’appel en appuyant sur #.
  • T – Permet à l’utilisateur appelant de transférer l’appel en appuyant sur #.
    REMARQUE : L’appelant peut utiliser ‘#’ pour transférer des appels locaux, mais seulement si les deux extensions ou seulement l’extension de l’appelé a ‘T’ comme option de ‘numérotation entrante’. Veuillez noter que les appels provenant de la ligne réseau n’exécutent pas de transfert sur ‘#’.
  • r – Génère une sonnerie pour l’appelant, ne transmettant aucun son du ou des canaux appelés jusqu’à ce qu’il réponde. Utilisez cette option avec précaution et ne l’insérez pas par défaut dans toutes vos instructions de numérotation, car vous supprimez les informations sur la progression de l’appel pour l’utilisateur. Vous ne souhaitez certainement pas utiliser cette option. Asterisk génère automatiquement des sonneries lorsqu’il est approprié de le faire. Avec ‘r’, il passe à l’étape suivante et génère en plus des sonneries là où ce n’est probablement pas approprié.
  • R – Indique une sonnerie à l’appelant lorsque l’appelé indique qu’il sonne, mais ne transmet aucun son jusqu’à ce qu’il réponde. Ceci n’est disponible que si vous utilisez le bristuff de kapejod.
  • m – Fournir de la musique en attente à l’appelant jusqu’à ce que le canal appelé réponde. Ceci est mutuellement exclusif avec l’option ‘r’, évidemment. Utilisez m(class) pour spécifier une classe pour la musique d’attente.
  • o – Rétablir le comportement de l’identification de l’appelant d’Asterisk v1.0 (envoyer l’identification originale de l’appelant) dans Asterisk v1.2 (par défaut : envoyer le numéro de cette extension).
  • j – Asterisk 1.2 et plus : Saut à la priorité n+101 si tous les canaux demandés sont occupés (comme le comportement dans Asterisk 1.0.x)
    M (x) – Exécute la macro (x) lors de la connexion de l’appel (c’est-à-dire lorsque l’appelé répond).
  • h – Permet à l’appelé de raccrocher en composant *.
  • H – Permet à l’appelant de raccrocher en composant *.
  • C – Réinitialise le CDR (Call Detail Record) pour cet appel. Cela revient à utiliser la commande NoCDR
  • P (x) – Utiliser le gestionnaire de confidentialité, en utilisant x comme base de données (x est facultatif).
  • g – Lorsque l’appelé raccroche, sortez pour exécuter d’autres commandes dans le contexte actuel.
  • G (context^exten^pri) – Si l’appel est pris, transférer les deux parties à la priorité spécifiée ; cependant, il semble que la partie appelante soit transférée à la priorité x, et la partie appelée à la priorité x+1.
  • A (x) – Diffuser une annonce (x.gsm) à la partie appelée.
  • S (n) – Raccroche l’appel n secondes APRÈS que la partie appelée ait décroché.
  • d : – Cet indicateur prévaut sur l’indicateur ‘H’ et intercepte tout dtmf en attendant que l’appel soit répondu et renvoie cette valeur sur place. Cela vous permet de composer une extension de sortie à 1 chiffre en attendant que l’appel soit répondu – voir aussi RetryDial.
  • D(digits) – Après que l’appelé ait répondu, envoyez les chiffres sous forme de flux DTMF, puis connectez l’appel au canal d’origine.
  • L – Limite l’appel à ‘x’ ms, avertissement lorsqu’il reste ‘y’ ms, répété toutes les ‘z’ ms) Seul ‘x’ est requis, ‘y’ et ‘z’ sont optionnels. Les variables spéciales suivantes sont optionnelles pour les appels limites : (collé depuis app_dial.c)
    • + LIMIT_PLAYAUDIO_CALLER – yes|no (default yes) – Joue des sons à l’appelant.
    • + LIMIT_PLAYAUDIO_CALLEE – yes|no – Joue des sons à la partie appelée.
    • + LIMIT_TIMEOUT_FILE – Fichier à lire lorsque le temps est écoulé.
    • + LIMIT_CONNECT_FILE – Fichier à lire lorsque l’appel commence.
    • + LIMIT_WARNING_FILE – Fichier à lire comme avertissement si ‘y’ est défini. Si LIMIT_WARNING_FILE n’est pas défini, le comportement par défaut est d’annoncer (‘Vous avez [XX minutes] YY secondes’).
  • f – force l’identification de l’appelant à être définie comme l’extension de la ligne qui effectue/redirige l’appel sortant. Par exemple, certains RTPC n’autorisent pas les numéros d’appel d’autres extensions que celles qui vous sont attribuées.
  • w – Permet à l’utilisateur appelé de commencer l’enregistrement après avoir appuyé sur *1 ou ce qui est défini dans features.conf, nécessite Set(DYNAMIC_FEATURES=automon)
  • W – Autorise l’utilisateur appelant à commencer l’enregistrement après avoir appuyé sur *1 ou ce qui est défini dans features.conf, nécessite Set(DYNAMIC_FEATURES=automon)
NOTE  Les options de numérotation peuvent se lier entre elles.
(Par exemple : t + r = tr)

 

  • Type d’appel

Définit si toutes les destinations sonneront en même temps ou une par une.

    • Simultané – Toutes les destinations sonnent en même temps.
    • Séquentiel – Les destinations sonnent une par une, après le délai d’attente, l’appel passe à la destination suivante.
  • Confirmation d’appels

En activant cette option, vous pouvez vous assurer que l’appel est répondu par une personne et non par une boîte vocale.

(Par exemple, lorsque la personne décroche, elle doit appuyer sur la touche 1 (ou une autre touche) pour répondre à l’appel. Si cette touche n’est pas pressée, le téléphone continuera à sonner car il sera considéré comme sans réponse).

  • Dernière destination

Il s’agit de la dernière destination qui est appelée si toutes les autres de la liste “Destination” ne répondent pas. La dernière destination peut également être une boîte vocale si vous cochez l’option “Messagerie vocale”.

Par exemple : si ce champ est défini sur 103 et qu’aucune des extensions ne répond, l’extension 103 sera composée.

  • Messagerie vocale

En cochant cette option, la messagerie vocale sera définie comme dernière destination.

 

Filtres & blocage d’appels

Ce service filtre et bloque tous les appels entrants en fonction d’un ensemble de règles. Par exemple, les appels peuvent être filtrés selon qu’ils sont anonymes ou qu’ils appartiennent à un appelant ou un télévendeur spécifique.

 

  • Numéro d’appelant

Vous définissez ici le numéro qui sera bloqué/filtré. Vous pouvez définir ceci pour un appelant anonyme ou ajouter un numéro en cliquant sur ” + “.

  • Type de destination

Type de destination vers laquelle l’appel avec le numéro de l’appelant sera dirigé. Si le type choisi est “Toujours occupé”, une fois que l’extension définie dans le numéro de l’appelant compose le numéro, le signal occupé sera entendu.

  • Type de destination

C’est ici que vous entrez la destination vers laquelle vous voulez diriger les appels si un type approprié est choisi.

 

Lorsqu’un appel arrive, il est traité d’une manière définie par la boîte de sélection Type de destination, selon qu’il s’agit d’appelants anonymes ou d’extensions spécifiques.

 

  • Options du menu déroulant pour les appelants anonymes :
    • Renvoi d’appel

L’appel entrant est transféré vers un numéro donné dans le champ Destination.

    • Gestionnaire de confidentialité

Pour vous joindre, l’appelant anonyme doit paramétrer son CallerID.

    • Toujours occupé

Vous êtes toujours occupé pour les appelants anonymes.

    • Messagerie vocale

L’appelant anonyme est transféré vers la messagerie vocale d’une extension donnée.

    • Pas en service

Le numéro appelé est “Hors service”.

    • Sonnerie

Avec cette option, il est possible de définir une sonnerie personnalisée pour les appelants anonymes (ou connus).

 

  • Pour des extensions spécifiques :
    • Numéro de renvoi d’appel

L’appel entrant est transféré vers un numéro donné dans le champ Destination.

    • Pas de réponse

L’appel entrant n’est pas répondu.

    • Occupé

Vous êtes occupé pour les appels entrants sur cette extension.

    • Messagerie vocale

L’appelant anonyme est transféré vers la messagerie vocale d’une extension donnée.

    • Pas en service

Le numéro appelé est “Hors service”.

    • Sonnerie

Avec cette option, il est possible de définir une sonnerie personnalisée pour cet appelant.

 

Ne pas déranger

Ce service redirige temporairement tous les appels entrants vers un numéro de destination ou une boîte vocale.

  • Ne pas déranger

Activer le service DND.
(Non actif/Temporaire/Permanent).

  • Destination

Destination à composer une fois le DND activé.
(Par exemple, si l’option Messagerie vocale est sélectionnée, tapez dans le champ ci-dessous le numéro d’extension vers laquelle l’appel de la messagerie vocale sera envoyé. Si le renvoi d’appel est sélectionné, tapez le numéro d’extension qui sera composé).

  • Durée (heures)

Si vous choisissez d’activer le DND temporaire, vous pouvez définir ici combien d’heures le service DND sera actif.
(Par exemple, mettez ‘1’ pour activer le service pendant une heure).

 

Filtrage d’appels

Cette option offre un filtrage des appels pour une extension de la manière suivante :

  • Ajoutez une ou plusieurs destinations à la liste de filtrage des appels.
  • Lorsqu’une personne appelle cette extension, un choix lui sera proposé :
      1. Dites votre nom et attendez pendant que l’appel est effectué vers l’une des destinations de l’écran d’appel.
      2. Laissez un message vocal à l’extension appelée.
  • Si un appelant appuie sur 1, il dira son nom et les destinations définies dans le filtrage d’appels sonneront en même temps pendant la durée définie dans “Expiration”. Si personne ne répond à l’appel, l’appelant initial recevra le message vocal de l’extension appelée.
  • Si une destination quelconque répond à l’appel, les options suivantes lui seront présentées :
      • Si vous appuyez sur 1, l’appelant sera connecté à la destination.
      • Si vous appuyez sur 2, l’appelant pourra laisser un message sur la boîte vocale de l’extension appelée.
      • Si vous appuyez sur 3, vous pourrez envoyer un appel vers un autre numéro.
      • Si vous appuyez sur 4, vous prononcerez un court message expliquant pourquoi vous n’êtes pas disponible ( par exemple), et ce message sera diffusé à l’appelant, qui pourra ensuite laisser un message vocal à son tour.
  • Type de destination
    Numéro(s) que le filtrage d’appels appellera.
    (ex. 1008)

  • Délai (s)
    Nombre de secondes avant que la destination ne commence à sonner.
    (ex. 5)

  • Suspendre
    Si vous ne souhaitez pas supprimer la destination de la liste de filtrage des appels, vous pouvez la suspendre à l’aide de cette option.

  • Sauter pour les appels locaux

Cette option permet d’activer ou de désactiver le filtrage des appels locaux.

Si l’option est réglée sur “Non”, le filtrage des appels sera activé pour les appels locaux et l’appelant entendra le message pour connecter l’appel (1) ou pour laisser un message (2).

Si l’option est réglée sur “Oui”, le filtrage des appels sera ignoré et l’appelant sera directement en contact avec l’extension.

Options

    • Expiration (sec)

Nombre de secondes pendant lesquelles la/les destination(s) sonnera(ont).

    • Options de numérotation

Options d’appel supplémentaires

  • t – Permet à l’utilisateur appelé de transférer l’appel en appuyant sur #.
  • T – Permet à l’utilisateur appelant de transférer l’appel en appuyant sur #.
    REMARQUE : L’appelant peut utiliser ‘#’ pour transférer des appels locaux, mais seulement si les deux extensions ou seulement l’extension de l’appelé a ‘T’ comme option de ‘numérotation entrante’. Veuillez noter que les appels provenant de la ligne réseau n’exécutent pas de transfert sur ‘#’.
  • r – Génère une sonnerie pour l’appelant, ne transmettant aucun son du ou des canaux appelés jusqu’à ce qu’il réponde. Utilisez cette option avec précaution et ne l’insérez pas par défaut dans toutes vos instructions de numérotation, car vous supprimez les informations sur la progression de l’appel pour l’utilisateur. Vous ne souhaitez certainement pas utiliser cette option. Asterisk génère automatiquement des sonneries lorsqu’il est approprié de le faire. Avec ‘r’, il passe à l’étape suivante et génère en plus des sonneries là où ce n’est probablement pas approprié.
  • R – Indique une sonnerie à l’appelant lorsque l’appelé indique qu’il sonne, mais ne transmet aucun son jusqu’à ce qu’il réponde. Ceci n’est disponible que si vous utilisez le bristuff de kapejod.
  • m – Fournir de la musique en attente à l’appelant jusqu’à ce que le canal appelé réponde. Ceci est mutuellement exclusif avec l’option ‘r’, évidemment. Utilisez m(class) pour spécifier une classe pour la musique d’attente.
  • o – Rétablir le comportement de l’identification de l’appelant d’Asterisk v1.0 (envoyer l’identification originale de l’appelant) dans Asterisk v1.2 (par défaut : envoyer le numéro de cette extension).
  • j – Asterisk 1.2 et plus : Saut à la priorité n+101 si tous les canaux demandés sont occupés (comme le comportement dans Asterisk 1.0.x)
    M (x) – Exécute la macro (x) lors de la connexion de l’appel (c’est-à-dire lorsque l’appelé répond).
  • h – Permet à l’appelé de raccrocher en composant *.
  • H – Permet à l’appelant de raccrocher en composant *.
  • C – Réinitialise le CDR (Call Detail Record) pour cet appel. Cela revient à utiliser la commande NoCDR
  • P (x) – Utiliser le gestionnaire de confidentialité, en utilisant x comme base de données (x est facultatif).
  • g – Lorsque l’appelé raccroche, sortez pour exécuter d’autres commandes dans le contexte actuel.
  • G (context^exten^pri) – Si l’appel est pris, transférer les deux parties à la priorité spécifiée ; cependant, il semble que la partie appelante soit transférée à la priorité x, et la partie appelée à la priorité x+1.
  • A (x) – Diffuser une annonce (x.gsm) à la partie appelée.
  • S (n) – Raccroche l’appel n secondes APRÈS que la partie appelée ait décroché.
  • d : – Cet indicateur prévaut sur l’indicateur ‘H’ et intercepte tout dtmf en attendant que l’appel soit répondu et renvoie cette valeur sur place. Cela vous permet de composer une extension de sortie à 1 chiffre en attendant que l’appel soit répondu – voir aussi RetryDial.
  • D(digits) – Après que l’appelé ait répondu, envoyez les chiffres sous forme de flux DTMF, puis connectez l’appel au canal d’origine.
  • L – Limite l’appel à ‘x’ ms, avertissement lorsqu’il reste ‘y’ ms, répété toutes les ‘z’ ms) Seul ‘x’ est requis, ‘y’ et ‘z’ sont optionnels. Les variables spéciales suivantes sont optionnelles pour les appels limites : (collé depuis app_dial.c)
    • + LIMIT_PLAYAUDIO_CALLER – yes|no (default yes) – Joue des sons à l’appelant.
    • + LIMIT_PLAYAUDIO_CALLEE – yes|no – Joue des sons à la partie appelée.
    • + LIMIT_TIMEOUT_FILE – Fichier à lire lorsque le temps est écoulé.
    • + LIMIT_CONNECT_FILE – Fichier à lire lorsque l’appel commence.
    • + LIMIT_WARNING_FILE – Fichier à lire comme avertissement si ‘y’ est défini. Si LIMIT_WARNING_FILE n’est pas défini, le comportement par défaut est d’annoncer (‘Vous avez [XX minutes] YY secondes’).
  • f – force l’identification de l’appelant à être définie comme l’extension de la ligne qui effectue/redirige l’appel sortant. Par exemple, certains RTPC n’autorisent pas les numéros d’appel d’autres extensions que celles qui vous sont attribuées.
  • w – Permet à l’utilisateur appelé de commencer l’enregistrement après avoir appuyé sur *1 ou ce qui est défini dans features.conf, nécessite Set(DYNAMIC_FEATURES=automon)
  • W – Autorise l’utilisateur appelant à commencer l’enregistrement après avoir appuyé sur *1 ou ce qui est défini dans features.conf, nécessite Set(DYNAMIC_FEATURES=automon)
NOTE  Les options de numérotation peuvent se lier entre elles.
(Par exemple : t + r = tr)

 

    • Type d’appel

Simultané – Toutes les destinations définies sonnent en même temps.
Séquentiel – Chaque destination sonnera une à la fois, après le délai d’attente, l’appel passera à la destination suivante.

    • Remplacer l’identifiant de l’appelant

Entrez le numéro de l’appelant qui sera utilisé pour le filtrage des appels.

 

Salutation

    • Préambule

Le préambule joue un message préenregistré avant le message d’accueil, s’il est sélectionné dans la liste déroulante. Le nom du fichier de message doit commencer par “pivr-” afin d’être affiché dans la liste.

    • Message de bienvenue

Vous pouvez sélectionner ici un message d’accueil personnalisé pour votre filtrage d’appels. Le fichier du message doit commencer par “pivr_” et doit être téléchargé dans le dossier sons.

    • Pause avant l’enregistrement (sec)

Nombre de secondes de pause avant la lecture du nom de l’appelant enregistré.

    • Longueur maximale d’enregistrement (sec)

Durée maximale de l’enregistrement en secondes.

    • Présentation par le nom

Si cette option est réglée sur oui, votre nom sera lu à l’appelant s’il est enregistré dans la boîte vocale.

Dernière destination

    • Dernière destination

C’est la dernière destination qui est appelée si toutes les autres de la liste “Destination” ne répondent pas.

    • Messagerie vocale

Définit si la dernière destination est la messagerie vocale.

 

Renvoi d’appel

Ce service transfère les appels vers d’autres extensions en fonction de la réponse/de l’état de l’extension. 

Si aucune des destinations ne répond, l’appel est dirigé vers la boîte vocale de l’extension.

  • Inconditionnel

Renvoie tous les appels entrants.
Les appels peuvent être transférés vers d’autres numéros d’extensions (internes ou externes) et vers des boîtes vocales locales, quel que soit l’appelant. La boîte vocale de l’extension actuelle est le type de destination par défaut.

  • Occupé

Renvoie tous les appels entrants si l’extension est occupée.
Les appels peuvent être transférés vers d’autres numéros d’extensions (internes ou externes) et vers des boîtes vocales locales si la ligne a atteint la limite maximale d’appels entrants. La boîte vocale de l’extension actuelle est le type de destination par défaut.

  • Pas de réponse

Renvoie tous les appels entrants si l’extension ne répond pas à l’appel entrant.
Les appels peuvent être transférés vers d’autres numéros d’extensions (internes ou externes) et vers des boîtes vocales locales si personne ne répond à l’appel. La boîte vocale de l’extension actuelle est le type de destination par défaut.

  • Ligne non disponible

Renvoie tous les appels entrants si la ligne est indisponible.
Si votre ligne est coupée ou si, pour une raison quelconque, vous ne pouvez pas connecter l’UAD/Téléphone au système, tous les appels qui étaient censés vous atteindre peuvent être redirigés vers le numéro d’extension/boîte vocale défini ici. La boîte vocale de l’extension actuelle est le type de destination par défaut.

 

  • Destination pour les appels externes

Dans ce champ, vous devez saisir les destinations vers lesquelles vous souhaitez renvoyer les appels externes en fonction de l’état de votre extension. Vous pouvez saisir plusieurs destinations pour chaque état, mais elles doivent être séparées par des secondes de délai d’attente, ce qui signifie que lorsque la première extension de la liste n’a pas répondu pendant le délai d’attente, la suivante sonnera et ainsi de suite

  • Destination pour les appels locaux

Dans ce champ, vous devez saisir les destinations vers lesquelles vous souhaitez transférer les appels internes en fonction de l’état de votre extension. Vous pouvez saisir plusieurs destinations pour chaque état, mais elles doivent être séparées par des secondes de délai d’attente, ce qui signifie que lorsque la première extension de la liste n’a pas répondu pendant le délai d’attente, la suivante sonnera et ainsi de suite.

  • Temporisation (s)
Durée de la sonnerie en secondes. Après cela, la destination actuelle cessera de sonner.
 
  • Exclure la liste
Définissez jusqu’à 10 numéros d’ID d’appelant que vous souhaitez exclure du renvoi d’appel, ce qui signifie que ces numéros pourront vous joindre en passant au dessus des règles de renvoi configurées.
 
  • Lire le message de renvoi d’appel
Notifie les utilisateurs qu’un renvoi est actif.
Si cette option est réglée sur “Oui”, l’appelant entendra un message “Veuillez patienter, votre appel est transféré. Vous ne serez pas facturé pour la partie renvoi d’appel“, informant l’utilisateur qu’un transfert est en cours.
 
  • Autoriser ES CallerID

Permet au destinataire d’un appel de voir l’appel comme si l’extension actuelle le faisait.

Si cette option est définie sur “Oui”, le destinataire verra l’extension à partir de laquelle l’appel est renvoyé, sinon il verra l’appelant original.

Par exemple:

Je suis l’extension 105 et j’ai paramétré un renvoi inconditionnel (donc de tous les appels entrants) vers l’extension 108

Si le 09 08 07 06 05 m’appelle et que j’ai activé l’option Autoriser ES CallerID sur Oui, mon numéro d’extension 105 apparaîtra sur l’extension 108 lors de l’appel. 

Sinon, l’ID d’appelant original, donc 09 08 07 06 05 apparaîtra sur le téléphone de l’extension 108.

 

 

Faire suivre

Ce service fait sonner toutes les destinations prévues dans une séquence.
Si l’appel n’est pas répondu par l’une des extensions fournies, il est transféré à l’extension configurée comme Dernière destination qui peut être la messagerie vocale de celle-ci si l’option Messagerie vocale est sélectionnée.

  • État du service : Activé/Désactivé

Active ou désactive le service Faire suivre

  • Type de destination 

Numéros locaux/professionnels/mobiles à composer.

  • Temporisation (s)

Durée de sonnerie en secondes. Le temps en secondes pendant lequel les destinations sonneront. Si l’appel n’est pas répondu pendant cette période, il est transféré au numéro de priorité suivant.

  • Options de numérotation :

Options d’appel supplémentaires.
(Par exemple, ce service peut attribuer des propriétés d’appel supplémentaires, comme permettre à la partie appelée de transférer l’appel, etc.)

  • t – Permet à l’utilisateur appelé de transférer l’appel en appuyant sur #.
  • T – Permet à l’utilisateur appelant de transférer l’appel en appuyant sur #.
    REMARQUE : L’appelant peut utiliser ‘#’ pour transférer des appels locaux, mais seulement si les deux extensions ou seulement l’extensions de l’appelé a ‘T’ comme option de ‘numérotation entrante’. Veuillez noter que les appels provenant de la ligne réseau n’exécutent pas de transfert sur ‘#’.
  • r – Génère une sonnerie pour l’appelant, ne transmettant aucun son du ou des canaux appelés jusqu’à ce qu’il réponde. Utilisez cette option avec précaution et ne l’insérez pas par défaut dans toutes vos instructions de numérotation, car vous supprimez les informations sur la progression de l’appel pour l’utilisateur. Vous ne souhaitez certainement pas utiliser cette option. Asterisk génère automatiquement des sonneries lorsqu’il est approprié de le faire. Avec ‘r’, il passe à l’étape suivante et génère en plus des sonneries là où ce n’est probablement pas approprié.
  • R – Indique une sonnerie à l’appelant lorsque l’appelé indique qu’il sonne, mais ne transmet aucun son jusqu’à ce qu’il réponde. Ceci n’est disponible que si vous utilisez le bristuff de kapejod.
  • m – Fournir de la musique en attente à l’appelant jusqu’à ce que le canal appelé réponde. Ceci est mutuellement exclusif avec l’option ‘r’, évidemment. Utilisez m(class) pour spécifier une classe pour la musique d’attente.
  • o – Rétablir le comportement de l’identification de l’appelant d’Asterisk v1.0 (envoyer l’identification originale de l’appelant) dans Asterisk v1.2 (par défaut : envoyer le numéro de cette extension).
  • j – Asterisk 1.2 et plus : Saut à la priorité n+101 si tous les canaux demandés sont occupés (comme le comportement dans Asterisk 1.0.x)
    M (x) – Exécute la macro (x) lors de la connexion de l’appel (c’est-à-dire lorsque l’appelé répond).
  • h – Permet à l’appelé de raccrocher en composant *.
  • H – Permet à l’appelant de raccrocher en composant *.
  • C – Réinitialise le CDR (Call Detail Record) pour cet appel. Cela revient à utiliser la commande NoCDR
  • P (x) – Utiliser le gestionnaire de confidentialité, en utilisant x comme base de données (x est facultatif).
  • g – Lorsque l’appelé raccroche, sortez pour exécuter d’autres commandes dans le contexte actuel.
  • G (context^exten^pri) – Si l’appel est pris, transférer les deux parties à la priorité spécifiée ; cependant, il semble que la partie appelante soit transférée à la priorité x, et la partie appelée à la priorité x+1.
  • A (x) – Diffuser une annonce (x.gsm) à la partie appelée.
  • S (n) – Raccroche l’appel n secondes APRÈS que la partie appelée ait décroché.
  • d : – Cet indicateur prévaut sur l’indicateur ‘H’ et intercepte tout dtmf en attendant que l’appel soit répondu et renvoie cette valeur sur place. Cela vous permet de composer une extension de sortie à 1 chiffre en attendant que l’appel soit répondu – voir aussi RetryDial.
  • D(digits) – Après que l’appelé ait répondu, envoyez les chiffres sous forme de flux DTMF, puis connectez l’appel au canal d’origine.
  • L – Limite l’appel à ‘x’ ms, avertissement lorsqu’il reste ‘y’ ms, répété toutes les ‘z’ ms) Seul ‘x’ est requis, ‘y’ et ‘z’ sont optionnels. Les variables spéciales suivantes sont optionnelles pour les appels limites : (collé depuis app_dial.c)
    • + LIMIT_PLAYAUDIO_CALLER – yes|no (default yes) – Joue des sons à l’appelant.
    • + LIMIT_PLAYAUDIO_CALLEE – yes|no – Joue des sons à la partie appelée.
    • + LIMIT_TIMEOUT_FILE – Fichier à lire lorsque le temps est écoulé.
    • + LIMIT_CONNECT_FILE – Fichier à lire lorsque l’appel commence.
    • + LIMIT_WARNING_FILE – Fichier à lire comme avertissement si ‘y’ est défini. Si LIMIT_WARNING_FILE n’est pas défini, le comportement par défaut est d’annoncer (‘Vous avez [XX minutes] YY secondes’).
  • f – force l’identification de l’appelant à être définie comme l’extension de la ligne qui effectue/redirige l’appel sortant. Par exemple, certains RTPC n’autorisent pas les numéros d’appel d’autres extensions que celles qui vous sont attribuées.
  • w – Permet à l’utilisateur appelé de commencer l’enregistrement après avoir appuyé sur *1 ou ce qui est défini dans features.conf, nécessite Set(DYNAMIC_FEATURES=automon)
  • W – Autorise l’utilisateur appelant à commencer l’enregistrement après avoir appuyé sur *1 ou ce qui est défini dans features.conf, nécessite Set(DYNAMIC_FEATURES=automon)
NOTE  Les options de numérotation peuvent se lier entre elles.
(Par exemple : t + r = tr)
  • Autoriser ES CallerID

Définissez cette option sur “Oui” pour que l’appelant voie l’identifiant de l’appelant de l’extension à partir de laquelle l’appel est transféré, ou définissez-la sur “Non” pour que l’appelant voie l’identifiant de l’appelant original.

  • Dernière destination

Destination qui sera composée si aucune des destinations “prioritaires” ne répond à l’appel. Si vous cochez l’option “Messagerie vocale“, la dernière destination sera la messagerie vocale.
(Par exemple, si l’extension 1005 est définie ici, cette extension sera appelée si aucune des destinations définies ci-dessus ne répond à l’appel).

  • Messagerie vocale

Indiquez si la dernière destination est une boîte vocale ou non.

  • Confirmation d’appels

En activant cette option, vous pouvez vous assurer que l’appel est répondu par une personne, et non par une boîte vocale.

Par exemple, si l’appel est pris par un téléphone mobile, la personne qui prend l’appel doit appuyer sur la touche 1 (ou une autre touche du téléphone) pour répondre au téléphone. Si cette touche n’est pas pressée, tous les téléphones continueront à sonner car l’appel est considéré comme sans réponse.

  • Activer pour les destinations locales

Permet de confirmer les appels pour les destinations locales.

Sonne en même temps

Ce service fait sonner toutes les destinations paramétrées en même temps. Si l’appel n’est pas répondu par l’une des extensions renseignées, il sera transféré vers l’extension de configurée comme Dernière destination qui peut également être une boîte vocale si l’option Messagerie vocale est sélectionnée.

Lorsque le numéro appelé décroche, le système demande si l’utilisateur veut accepter l’appel ou le rejeter. Si l’utilisateur accepte l’appel auquel quelqu’un d’autre a déjà répondu, le système diffuse un message qui informe l’utilisateur de cette situation.

  • État du service : Activé/Désactivé

Active ou désactive le service Sonne en même temps

  • Type de destination

Numéros locaux/professionnels/mobiles à composer.

  • Délai (s)

Nombre de secondes avant que la destination ne commence à sonner.

  • Suspendre

Suspendre la destination du groupe.

  • Expiration (sec)

Durée de la sonnerie en secondes. Durée pendant laquelle toutes les destinations sonneront.

  • Options de numérotation

Options d’appel supplémentaires :

  • t – Permet à l’utilisateur appelé de transférer l’appel en appuyant sur #.
  • T – Permet à l’utilisateur appelant de transférer l’appel en appuyant sur #.
    REMARQUE : L’appelant peut utiliser ‘#’ pour transférer des appels locaux, mais seulement si les deux extensions ou seulement l’extension de l’appelé a ‘T’ comme option de ‘numérotation entrante’. Veuillez noter que les appels provenant de la ligne réseau n’exécutent pas de transfert sur ‘#’.
  • r – Génère une sonnerie pour l’appelant, ne transmettant aucun son du ou des canaux appelés jusqu’à ce qu’il réponde. Utilisez cette option avec précaution et ne l’insérez pas par défaut dans toutes vos instructions de numérotation, car vous supprimez les informations sur la progression de l’appel pour l’utilisateur. Vous ne souhaitez certainement pas utiliser cette option. Asterisk génère automatiquement des sonneries lorsqu’il est approprié de le faire. Avec ‘r’, il passe à l’étape suivante et génère en plus des sonneries là où ce n’est probablement pas approprié.
  • R – Indique une sonnerie à l’appelant lorsque l’appelé indique qu’il sonne, mais ne transmet aucun son jusqu’à ce qu’il réponde. Ceci n’est disponible que si vous utilisez le bristuff de kapejod.
  • m – Fournir de la musique en attente à l’appelant jusqu’à ce que le canal appelé réponde. Ceci est mutuellement exclusif avec l’option ‘r’, évidemment. Utilisez m(class) pour spécifier une classe pour la musique d’attente.
  • o – Rétablir le comportement de l’identification de l’appelant d’Asterisk v1.0 (envoyer l’identification originale de l’appelant) dans Asterisk v1.2 (par défaut : envoyer le numéro de cette extension).
  • j – Asterisk 1.2 et plus : Saut à la priorité n+101 si tous les canaux demandés sont occupés (comme le comportement dans Asterisk 1.0.x)
    M (x) – Exécute la macro (x) lors de la connexion de l’appel (c’est-à-dire lorsque l’appelé répond).
  • h – Permet à l’appelé de raccrocher en composant *.
  • H – Permet à l’appelant de raccrocher en composant *.
  • C – Réinitialise le CDR (Call Detail Record) pour cet appel. Cela revient à utiliser la commande NoCDR
  • P (x) – Utiliser le gestionnaire de confidentialité, en utilisant x comme base de données (x est facultatif).
  • g – Lorsque l’appelé raccroche, sortez pour exécuter d’autres commandes dans le contexte actuel.
  • G (context^exten^pri) – Si l’appel est pris, transférer les deux parties à la priorité spécifiée ; cependant, il semble que la partie appelante soit transférée à la priorité x, et la partie appelée à la priorité x+1.
  • A (x) – Diffuser une annonce (x.gsm) à la partie appelée.
  • S (n) – Raccroche l’appel n secondes APRÈS que la partie appelée ait décroché.
  • d : – Cet indicateur prévaut sur l’indicateur ‘H’ et intercepte tout dtmf en attendant que l’appel soit répondu et renvoie cette valeur sur place. Cela vous permet de composer une extension de sortie à 1 chiffre en attendant que l’appel soit répondu – voir aussi RetryDial.
  • D(digits) – Après que l’appelé ait répondu, envoyez les chiffres sous forme de flux DTMF, puis connectez l’appel au canal d’origine.
  • L – Limite l’appel à ‘x’ ms, avertissement lorsqu’il reste ‘y’ ms, répété toutes les ‘z’ ms) Seul ‘x’ est requis, ‘y’ et ‘z’ sont optionnels. Les variables spéciales suivantes sont optionnelles pour les appels limites : (collé depuis app_dial.c)
    • + LIMIT_PLAYAUDIO_CALLER – yes|no (default yes) – Joue des sons à l’appelant.
    • + LIMIT_PLAYAUDIO_CALLEE – yes|no – Joue des sons à la partie appelée.
    • + LIMIT_TIMEOUT_FILE – Fichier à lire lorsque le temps est écoulé.
    • + LIMIT_CONNECT_FILE – Fichier à lire lorsque l’appel commence.
    • + LIMIT_WARNING_FILE – Fichier à lire comme avertissement si ‘y’ est défini. Si LIMIT_WARNING_FILE n’est pas défini, le comportement par défaut est d’annoncer (‘Vous avez [XX minutes] YY secondes’).
  • f – force l’identification de l’appelant à être définie comme l’extension de la ligne qui effectue/redirige l’appel sortant. Par exemple, certains RTPC n’autorisent pas les numéros d’appel d’autres extensions que celles qui vous sont attribuées.
  • w – Permet à l’utilisateur appelé de commencer l’enregistrement après avoir appuyé sur *1 ou ce qui est défini dans features.conf, nécessite Set(DYNAMIC_FEATURES=automon)
  • W – Autorise l’utilisateur appelant à commencer l’enregistrement après avoir appuyé sur *1 ou ce qui est défini dans features.conf, nécessite Set(DYNAMIC_FEATURES=automon)
NOTE  Les options de numérotation peuvent se lier entre elles.
(Par exemple : t + r = tr)
  • Autoriser ES CallerID

Définissez cette option sur “Oui” pour que l’appelant voie l’identifiant de l’appelant de l’extension à partir de laquelle l’appel est transféré, ou définissez-la sur “Non” pour que l’appelant voie l’identifiant de l’appelant original.

  • Dernière destination

Le dernière destination composée si aucun des numéros “prioritaires” ne répond à l’appel.
(Par exemple, définissez ce champ sur 103. Si aucune des extensions prioritaires ne répond, l’extension 103 sera composée).

  • Messagerie vocale

Indiquez si la dernière destination est une boîte vocale ou non.

  • Confirmation d’appels

En activant cette option, vous pouvez vous assurer que l’appel est répondu par une personne, et non par une boîte vocale. (Par exemple, si l’appel est pris par un téléphone mobile, la personne qui prend l’appel doit appuyer sur la touche 1 (ou une autre touche du téléphone) pour répondre au téléphone. Si cette touche n’est pas pressée, tous les téléphones continueront à sonner car l’appel est considéré comme sans réponse).

  • Activer pour les destinations locales

Permet de confirmer les appels pour les destinations locales.

 

Numéros mobiles


Avec ce service, vous pouvez attribuer des numéros de téléphone mobile sur lesquels vous souhaitez recevoir des appels lorsque vous n’êtes pas au bureau.

Si vous activez le service Numéros mobiles et ajoutez un numéro à la liste des numéros mobiles, il sera affiché dans Communicator comme l’une des destinations où vous pouvez être joint.

  • Numéro de portable

Ajoutez dans ce champ le numéro de téléphone mobile souhaité

  • Libellé

Le nom qui sera donné et affiché pour ce numéro de téléphone mobile.

 

Interphone


Ce service permet de transmettre le message à plusieurs téléphones en composant ‘*399’ ou à un seul téléphone en composant *400 ext.

  • Entrez les extensions ici (séparées par des virgules)

Exemples de cas concrets :

Cas 1

Réglez ce champ sur 1000,1001,1002 par exemple.
Composez maintenant *399. Les extensions 1000,1001,1002 seront bipées.

Si l’UAD/Téléphone le permet, l’appel passera automatiquement au haut-parleur, sinon il sonnera simplement).

Cas 2

Réglez ce champ sur 1000,1001,1002 par exemple.
Composez maintenant le *400 1001. Les extensions 1001 seront bipées.

Si l’UAD/Téléphone le permet, l’appel passera automatiquement au haut-parleur, sinon il sonnera simplement).

  • Mode silencieux

Ne fait pas entendre de bip à l’appelant. En temps normal, vous ne devriez pas utiliser cette option. Cependant, si vous disposez d’un haut parleur ou autre périphérique qui émet sa propre tonalité, vous voudrez peut-être la définir.

Groupes d’appel de haut-parleur

Le service Groupe d’appel de haut-parleur permet à une extension spécifique d’appeler plusieurs extensions en composant *600.

Composez *600 + n° d’extension du groupe de radiomessagerie’ pour appeler toutes les extensions assignées à ce groupe.

 

Répertoire / Liste BLF

Le service Répertoire/Liste BLF est utilisé pour entrer la liste des extensions que l’utilisateur souhaite avoir comme contacts. Lorsqu’elle est utilisée avec un téléphone doté de touches d’appels rapide, l’utilisateur peut sélectionner certaines de ces extensions pour qu’elles soient surveillées en temps réel par les boutons BLF du téléphone.

  • BLFs personnalisées

Les SDA, les files d’attente, SVI ou Services évolués peuvent également être définis comme des BLF.

Par exemple, ajoutez *710601020304 et *72 à votre liste de BLF. 
En appuyant sur la BLF, vous pourrez activer ou désactiver votre renvoi d’appel.
Lorsque ce bouton BLF est utilisé et que les heures de fonctionnement sont modifiées, le bouton change également de couleur.

*Depuis la 6.5, le code *73 permet d’activer
/désactiver le renvoi d’appel préconfiguré.

Options disponibles :

  • Extension

Numéro de la BLF

  • Libellé

Nom qui sera affiché sur le téléphone

  • BLF

Ce champ sert à activer ou non la BLF

  • Début BLF

Position de départ de la BLF

  • Sur module d’expansion uniquement

Cette option permet de ne provisionner que les touches existant sur un module d’expansion des touches de BLF (exemple : Snom D7Fanvil EXP200…). Aucune touche ne sera alors provisionnée sur les BLF du téléphone directement si cette option est cochée.

  • Effacer inutilisé

Effacer toutes les BLF inutilisées
Seules les BLF énumérées sur cette page seront visibles sur le téléphone.

 

 

Composition rapide

Le service de composition rapide vous permet d’attribuer un code court (jusqu’à 3 chiffres) aux numéros que vous composez fréquemment afin de ne pas avoir à taper le numéro complet à chaque fois. Pour utiliser le service de numérotation rapide, vous devez composer *130 devant le code court qui vous a été attribué (*130XX).

Déposer CSV est utilisé lorsque vous avez tous les codes écrits dans un simple fichier CSV sous forme de formulaire :
Code,Nom,Destination

Télécharger CSV est utilisé lorsque vous souhaitez télécharger les codes de composition déjà définis dans un fichier CSV.

Télécharger modèle CSV est utilisé lorsque vous souhaitez télécharger le modèle de codes de composition dans un fichier CSV.

  • Code (XXX)

Code de un à trois chiffres à saisir après le code d’accès de la numérotation rapide, *130 par défaut.
(Par exemple, si le code est ’35’, vous devez composer ‘*13035’).

  • Nom du Speedial

La brève description de la destination vers laquelle pointe ce code.

  • Type de destination

Destination vers laquelle ce code pointe.

 

 

Enregistrement instantané

Ce service permet l’enregistrement instantané d’un appel qui peut être lancé à tout moment pendant la conversation, en composant *159.
Lorsque le service d’enregistrement instantané est activé, composez *159 à tout moment pendant l’appel en cours. À partir du moment où vous composez ce code, l’appel sera enregistré.

  • Silencieux

Définit si oui ou non les participants à la conversation seront informés qu’ils sont enregistrés.

  • Enregistrement par courriel

Avec cette option, vous pouvez permettre au système d’envoyer chaque fichier enregistré qui a été activé avec l’enregistrement instantané *159 sur l’e-mail de l’extension qui l’a activé.

 

 

Effacer les enregistrements

Ce service permet à l’utilisateur de supprimer les appels enregistrés via le Superviseur en ligne (OSC).
Par exemple, si cette option est activée, l’utilisateur se connecte à son Superviseur en ligne, navigue vers CDR, sélectionne le message enregistré et clique sur Avancé > Supprimer les enregistrements.

 

 

Écouter les enregistrements

Ce service permet à l’utilisateur d’écouter les appels enregistrés en les téléchargeant sur leur Superviseur en ligne ou en composant le code d’accès *170 sur votre téléphone, puis en appuyant sur les numéros 1-9 pour les 9 derniers enregistrements, le 1 étant le plus récent.

Par exemple, si cette option est activée, l’utilisateur se connecte à son Superviseur en ligne, navigue vers CDR, sélectionne un message enregistré et clique sur le bouton “Écouter”. Le fichier sonore sélectionné sera téléchargé sur l’ordinateur d’où il pourra être lu dans votre lecteur audio. Pour écouter les 9 derniers enregistrements sur extension, composez *170 à partir de votre téléphone, puis entrez un numéro entre 1 et 9 pour lire l’enregistrement. En appuyant sur 1, vous lirez l’enregistrement de l’appel le plus récent et sur 9, le plus ancien.

 

 

Accès distant

Ce service permet aux utilisateurs d’accéder au système à distance et de s’authentifier sur leurs extensions personnelles afin de pouvoir passer des appels comme s’ils utilisaient leur téléphone de bureau.

 

Par exemple :

Définissez l’un des champs Destination du SVI (Accueil > SVI) sur Accès à distance.

Définissez le champ Extension qui lui est associé sur Destinations (si vous souhaitez appeler des numéros distants).

Sauvegardez le SVI.

Modifiez les services évolués de l’extension sous laquelle vous voulez vous authentifier et activez l’Accès à distance.

Cliquez sur Enregistrer, puis sur Modifier à côté de cette option.

Vous pouvez vous authentifier par l’identifiant de l’appelant que vous pouvez définir dans cette liste, et demander en plus le PIN de cette extension, ou si vous voulez n’importe quelle identification de l’appelant, vous pouvez laisser ce champ vide et cliquer sur le champ Exiger un code PIN d’extension pour vous authentifier uniquement par le PIN de l’extension.

En outre, vous pouvez définir le délai d’attente et les options de numérotation sortante qui sont utilisés lors de la composition d’un numéro.

 

 

Supervision d’appel

Ce service surveille les appels actifs en temps réel.

Par exemple, les extensions 1000 et 1001 sont en conversation. L’extension 1005 compose *1991000.

À partir de ce moment, l’appel actif et tous les autres appels passés par l’extension 1000 seront surveillés par l’extension 1005, jusqu’à ce que l’extension 1005 raccroche.

  • Extension

Numéro de l’extension qui doit être surveillée. Si vous souhaitez surveiller l’extension 1000, il suffit de fournir le numéro d’extension ici. Si votre système contient des centaines d’extensions, il ne sera pas pratique de toutes les saisir dans ce champ.

  • Mode silencieux

Sélectionnez si vous voulez lire le message de surveillance ou non

  • Permission

Définit le mode d’accès à l’extension surveillée

Options :

    • Accès autorisé – Surveiller sans fournir de code PIN
    • NIP requis – Demandez un NIP avant de surveiller une autre extension.
    • Aucun accès – Ne surveillez pas cette extension, mais laissez-la dans la fenêtre de surveillance.
  • Options de surveillance

Définit l’option de surveillance que vous voulez utiliser.

Options :

  • A l’écoute – l’utilisateur peut uniquement écouter les appels.
  • Chuchotement – l’utilisateur peut écouter la conversation et ne parler qu’à l’extension surveillée.
  • Intervenir – l’utilisateur peut écouter et parler aux deux parties de l’appel.
  • Tous (mode dynamique) – choisissez dynamiquement le mode de surveillance que vous souhaitez utiliser en appuyant sur des numéros (par défaut, 4) :
    • 4 – A l’écoute
    • 5 – Chuchotement
    • 6 – Intervenir

Rappel

Le rappel est une option qui vous permet d’appeler le système PBXware, qui vous identifiera par votre callerID, raccrochera l’appel, puis vous rappellera au numéro qui est fourni dans cette liste.

  • Identifiant de l’appelant

ID d’appelant que PBXware détecte et rappelle ensuite le numéro renseigné.

  • Numéro

Numéro qui sera rappelé lorsque l’ID d’appelant est détecté.


Durée de fonctionnement du système

Les temps de fonctionnement sont utilisés pour définir les heures de travail, les jours fériés, certaines redirections basées sur la date et l’heure. Les temps d’opération peuvent être configurés sous différents niveaux, tenants, SDAs, files d’attente, SVI et extensions.

Si cette option est activée, l’utilisateur pourra utiliser les codes d’accès des temps de fonctionnement.

 

Réveil

Cette option vous permet d’utiliser un code d’accès pour gérer vos propres appels de réveil.

 

Appel de réveil des opérateurs

Cette option vous permet d’utiliser un code d’accès pour gérer les appels de réveil sur n’importe quelle extension.

Partager

Services évolués

Ou copiez le lien ci-dessous

CONTENU