Wiki en construction / PBXware 7.0 - Incident concernant les services évolués en français

Saviez-vous qu'il existe une version Communicator Web ?

2. Assistant d’installation

Temps estimé :5 minutes

L’assistant d’installation du système a été amélioré pour offrir aux utilisateurs la possibilité de créer des pools ZFS sur les disques du système d’exploitation pendant le processus d’installation. Cette fonctionnalité rationalise la configuration des pools ZFS, optimisant les performances du système et la gestion du stockage.

Démarrez la machine cible à partir du support d’installation USB.

L’écran de bienvenue suivant apparaît.

Si le système en direct a pu récupérer l’adresse IP du serveur DHCP, il l’affichera sur cet écran. Vous pouvez ensuite accéder au système à distance via SSH sur le port 2020 avec le nom d’utilisateur « root » et le mot de passe « bicomsystems » pour poursuivre l’installation. Plusieurs options sont proposées sur l’écran d’accueil :

  • Sortie : Choisissez cette option pour quitter l’assistant d’installation. Cette option ouvrira le shell de ligne de commande du système en direct.
  • Vérifier les médias : Cette option parcourra les fichiers multimédias d’installation, les comparera à la somme de contrôle stockée précédemment et vérifiera la corruption.
  • Suivant : Passez à l’étape suivante.
  • Réseau : Configurez l’adresse IP pour l’accès à distance à l’assistant d’installation.

Assistant de déploiement

1. Type d’installation

Sélectionnez le type d’installation que vous souhaitez effectuer : Stockage/Contrôleur ou Sauvegarde.

  • Stockage/Contrôleur : Il s’agit du stockage réseau pour les VPS sur le réseau SERVERware.
  • Hôte (Sauvegarde) : Le mode Hôte (disponible dans l’édition Cluster) est une ressource de calcul qui connectera et exécutera les VPS à partir du stockage via SAN (Storage Area Network).

2. Recherche des disques disponibles

L’assistant identifiera ensuite les disques disponibles pour le système d’exploitation SERVERware. Ensuite, il suggérera des configurations de pool ZFS appropriées en fonction du nombre de disques détectés.

Les utilisateurs auront les options suivantes :

  • Stripped : Cette option optimise les performances en répartissant les données sur plusieurs disques, améliorant les vitesses de lecture et d’écriture.
  • Mirrored : En sélectionnant cette option, un pool ZFS en miroir sera créé, améliorant la redondance des données et la tolérance aux pannes.
  • RAIDZ : Cette option permet aux utilisateurs de configurer un pool ZFS à l’aide de la technologie ZRAID (ZFS RAID-Z), offrant un équilibre entre les performances et la protection des données.

Les utilisateurs verront le nombre de disques détectés et les options correspondantes pour créer le pool système. Ils pourront ensuite sélectionner la configuration de pool ZFS souhaitée en fonction de leurs besoins. L’assistant guidera les utilisateurs tout au long du processus, le rendant simple et intuitif.

3. Sélection du disque

Un volume de stockage “NETSTOR” sera automatiquement créé à partir des disques qui ne sont pas sélectionnés à cette étape.

4. Confirmation

Une boite de dialogue de confirmation apparaît.

5. Configuration réseau

Une boite de dialogue de configuration réseau apparaît.

Cliquez sur Suivant pour continuer, puis choisissez l’une des options pour configurer l’interface réseau.

Une fois la configuration du réseau terminée, cliquez sur Suivant pour démarrer l’installation.

6. Installation

Après avoir terminé l’installation. L’assistant lancera le redémarrage

VLANS

SERVERware propose une configuration simple du balisage VLAN, permettant au serveur d’accéder à Internet ou à des réseaux spécifiques. Dans certains pays comme la République sud-africaine, l’Australie ou des pays d’Amérique du Sud, le balisage VLAN est une norme dans leurs environnements réseau. Sans balisage, les services ne peuvent pas accéder à Internet ou à des réseaux spécifiques. Pour créer un VLAN sur SERVERware, suivez les directives de la section “Étapes de l’Assistant d’Installation”.

Exécutez la commande de configuration réseau dans le terminal et supprimez l’interface fr0. Nous disposons désormais d’une seule interface physique, et la prochaine étape consiste à créer deux ou plusieurs VLAN.

1. Création d’un VLAN

Exécutez la commande “netsetup” et sélectionnez “Créer un réseau local virtuel (VLAN)” puis appuyez sur “Suivant”.

2. Configuration de l’interface

Sélectionnez l’interface réseau et cliquez sur « Suivant »

3. Configuration de l’adresse IP

Suivez les trois étapes suivantes pour configurer l’adresse IP de la nouvelle interface VLAN. Vous devrez également saisir le nom de l’interface VLAN, qui doit comporter au minimum 3 et jusqu’à 20 caractères alphanumériques sans espace. Il n’est pas possible de créer des VLAN avec le même ID.

4. ID du VLAN

Saisissez l’ID du VLAN. Utilisez des nombres compris entre 2 et 4096. Les numéros 0, 1, 1002-1005 et 4096 sont réservés et ne peuvent pas être utilisés.

5. Confirmation

Terminez l’assistant NIC et exécutez « ifconfig » pour confirmer que l’interface VLAN est présente avec l’adresse IP attribuée. Si nécessaire, vous pouvez utiliser l’interface virtuelle pour créer une interface pont ou une autre interface virtuelle. Tout cela peut être fait à l’aide de l’assistant NIC « netsetup ».

Partager

2. Assistant d’installation

Ou copiez le lien ci-dessous

CONTENU