NOTE : PBXware 7.2 - Bug d'affichage en langue française, nous vous conseillons d'attendre la résolution avant d'évoluer vers cette version.

Chargement du wiki ...

8. Hôtes

Temps estimé :13 minutes

Un hôte SERVERware est un serveur physique 64 bits exécutant une version spéciale de Gentoo Linux, configuré avec les packages requis pour héberger des serveurs virtuels. En fonction de l’objectif, SERVERware définit les trois types d’hôtes suivants :

  • Hôte de stockage : L’hôte de stockage est un composant crucial de l’environnement SERVERware et est généralement mis en œuvre sous la forme d’une paire de serveurs physiques en miroir pour fournir une infrastructure de stockage redondante et tolérante aux pannes pour les serveurs virtuels exécutés sur les hôtes de traitement.
  • Hôte de traitement : Les hôtes de traitement sont les serveurs physiques qui exécutent des serveurs privés virtuels. La technologie de virtualisation de serveur utilisée est LXC (Linux Containers). LXC s’exécute sans état et sans écriture sur disque, sauf demande explicite.
  • Hôte de sauvegarde : Les hôtes de sauvegarde disposent de serveurs dédiés pour stocker les sauvegardes des volumes de serveurs virtuels.

Gestion de l’hôte

L’élément de menu Hôtes permet d’accéder à une vue graphique de tous les hôtes du système. La vue se compose d’un volet de liste d’hôtes et d’un volet de détails sur l’hôte. 

Vous pouvez effectuer des tâches de gestion sur un hôte individuel en sélectionnant l’hôte puis en cliquant sur le bouton d’action approprié. 

Si une action n’est pas possible, le bouton est désactivé.

L’onglet “Général” du volet “Détails” fournit des informations sur un hôte individuel, y compris les versions matérielles et logicielles. L’onglet “Interfaces réseau” du volet “Détails” fournit des informations sur les réseaux logiques et physiques de l’hôte, ce qui permet de définir le rattachement des sous-réseaux logiques aux cartes d’interface réseau physique de l’hôte.

Ajouter un hôte

Les hôtes doivent être correctement installés avant de pouvoir les ajouter à la plateforme de virtualisation SERVERware. Avant d’ajouter des hôtes, assurez-vous que l’adresse IP a été correctement attribuée. Il n’est pas nécessaire de configurer un réseau Bridge supplémentaire, car celui-ci est automatiquement créé lors de l’installation. Le réseau Bridge permet aux serveurs virtuels d’interagir avec le réseau comme s’ils utilisaient des cartes réseau physiques.

Pour ajouter un hôte SERVERware, suivez les étapes suivantes :

  1. Sur la vue Hôtes, cliquez sur le bouton Add host.

La boîte de dialogue Add host apparaît.

Saisissez les détails dans les champs suivants :

  • Purpose/Objectif : le but de l’hôte.
  • Emplacement de stockage : ce champ apparaît uniquement lorsque l’objectif de l’hôte sélectionné est le traitement. Sélectionnez le stockage réseau comme emplacement de stockage pour les volumes VPS.
  • Pool de services : ce champ, tout comme l’emplacement de stockage, n’a de sens que pour les hôtes de traitement. Sélectionnez le pool mixte.
  • Nom : un nom descriptif pour l’hôte. Utilisez un bouton pour générer un nom d’hôte aléatoire si le nom n’est pas crucial.
  • Adresse IP : l’adresse IP de l’hôte qui a été fournie lors de l’installation.
  • Mot de passe root : le mot de passe de l’hôte désigné. S’il n’a pas été modifié manuellement sur l’hôte, le mot de passe par défaut est “serverware“, donc vous serez invité à fournir un nouveau mot de passe dès que vous saisirez le mot de passe par défaut dans le champ.

Sur l’onglet “Avancé“, vous pouvez modifier le “Port du connecteur SW” (la valeur par défaut est 4433) et activer/désactiver l’option Transférer les journaux vers le serveur Syslog central” en cochant/décochant la case.

Cliquez sur le bouton Add pour soumettre le formulaire.

Le nouvel hôte apparaît dans la liste des hôtes avec un état désactivé. Les indicateurs d’état de l’hôte pour la connexion et le connecteur SW doivent être des cercles verts. Selon que l’interface réseau SAN de l’hôte a été préconfigurée ou non, l’indicateur de connectivité de stockage sera un cercle vert ou rouge.

Activer un hôte

Une fois qu’un hôte a été ajouté, mis à jour ou qu’un hôte existant a été supprimé pour maintenance, il doit être activé avant de pouvoir être utilisé.

  • Dans la vue Hôtes, sélectionnez l’hôte à activer.
  • Cliquez sur le bouton Enable. Une boîte de dialogue de confirmation apparaît.
  • Cliquez sur Yes.

L’état de l’hôte passe à UP. Les serveurs virtuels peuvent désormais s’exécuter sur l’hôte.

Gestion des interfaces réseau

Lors de l’installation, SERVERware définit trois sous-réseaux logiques par défaut :

  • LAN – Réseau local utilisé pour le trafic de gestion SERVERware ainsi que pour les services VPS.
  • RAN – Le réseau de zone de réplication utilisé pour la mise en miroir du stockage, implémenté sous la forme d’une connexion directe entre deux hôtes de stockage, créant une solution de stockage tolérante aux pannes.
  • SAN – Le réseau de zone de stockage utilisé pour stocker le trafic entre les hôtes de stockage et de traitement.

L’onglet Network interfaces affiche le nom, le nom du sous-réseau logique, l’adresse IP, le masque de sous-réseau, l’adresse MAC et l’état de la liaison pour chaque interface d’hôte. Chaque interface dispose d’un bouton Edit à côté. 

L’interface réseau configurée lors de l’installation de l’hôte est automatiquement attribuée au sous-réseau LAN, et il n’est généralement pas recommandé de modifier l’interface LAN via l’interface graphique d’administration, car elle est utilisée pour la gestion des hôtes. L’interface RAN est utilisée exclusivement par les serveurs de stockage et est configurée automatiquement par l’assistant de configuration. 

L’interface SAN est utilisée uniquement dans SERVERware Cluster Édition, elle est automatiquement configurée sur les serveurs de stockage par l’assistant de configuration, mais doit être configurée lors de l’ajout d’un nouvel hôte de traitement.

Pour gérer les interfaces réseau d’un hôte, suivez ces étapes :

Dans la vue “Hôtes”, sélectionnez l’hôte approprié.

Cliquez sur le bouton Maintenance pour passer l’hôte en mode maintenance.
Cliquez sur Network Interface dans le volet Details pour afficher la liste des cartes réseau de l’hôte, avec leurs adresses et autres spécifications.
Cliquez sur Edit à côté de la carte réseau que vous souhaitez modifier. La boîte de dialogue de modification s’affiche.

Sélectionnez un sous-réseau logique dans la liste pour attacher la carte réseau à un autre sous-réseau logique.
Fournissez une adresse IP appartenant au sous-réseau logique sélectionné.
Cliquez sur le bouton Save pour appliquer les modifications.
Cliquez sur le bouton Enable pour activer l’hôte une fois que les modifications sont appliquées.

Maintenance des hôtes

Déplacement d’un hôte en mode maintenance

Les hôtes doivent parfois être arrêtés pour maintenance. Vous devez migrer ou arrêter manuellement tous les serveurs virtuels avant d’arrêter un hôte. Mettre un hôte en mode maintenance signifie informer le contrôleur que l’hôte n’est plus une ressource stable pour héberger des VPS et qu’il ne peut pas être utilisé comme hôte cible pour de nouveaux VPS, ni pour la migration ou le failover des VPS.

Pour mettre un hôte en mode maintenance, suivez ces étapes :

  1. Dans la vue Hôtes, sélectionnez l’hôte que vous souhaitez mettre en maintenance.
  2. Cliquez sur le bouton Maintenance. Une boîte de dialogue de confirmation apparaît.
  3. Cliquez sur Yes.
  4. L’état de l’hôte devient MAINT (maintenance), et l’icône change pour indiquer que l’hôte est en maintenance.
  5. Effectuez les tâches de maintenance nécessaires. Lorsque l’hôte est prêt à être réactivé, cliquez sur le bouton Enable pour le réactiver. L’état de l’hôte redevient UP.

Détails d’un hôte

Vous pouvez modifier les détails d’un hôte, comme son nom ou sa configuration réseau.

Suivez cette procédure pour modifier les détails de l’hôte :

  • Dans la vue Hôtes, sélectionnez l’hôte que vous souhaitez modifier.
  • Cliquez sur le bouton Edit. La boîte de dialogue Edit host apparaît.
  • Modifiez les détails si nécessaire.

Cliquez sur Save pour enregistrer les modifications.

Suppression d’un hôte

Les hôtes qui ne sont plus utilisés par SERVERware peuvent être définitivement supprimés. La suppression d’un hôte est autorisée uniquement pour les hôtes de traitement, et un hôte de traitement ne peut être supprimé que s’il ne contient aucun VPS hébergé. Assurez-vous donc de déplacer tous les VPS vers un autre hôte de traitement avant de supprimer un hôte de traitement.

Suivez cette procédure pour supprimer un hôte :

  • Dans la vue Hôtes, sélectionnez l’hôte à supprimer.
  • Cliquez sur le bouton Remove. Une boîte de dialogue de confirmation apparaît.

Cliquez sur Yes. L’hôte disparaît de la liste.

Si vous devez rapidement évacuer tous les VPS exécutés sur un hôte de traitement en raison de travaux de maintenance, vous pouvez les transférer vers un autre hôte à l’aide de la fonction Évacuer les VPS dans le menu Hôtes. Le processus d’évacuation ramènera tous les VPS à leur état initial tel qu’il était au moment du déclenchement de l’évacuation.

Suivez cette procédure pour évacuer les VPS d’un hôte :

  • Dans la vue Hôtes, sélectionnez l’hôte à évacuer.
  • Cliquez sur le bouton Maintenance. Une boîte de dialogue de confirmation apparaît.
  • Cliquez sur Yes. L’hôte sélectionné passe en mode maintenance.

Dans le coin supérieur droit, cliquez sur Evacuate VPSes.

Cela ouvrira une petite boîte de dialogue qui vous permettra de sélectionner un hôte vers lequel les VPS seront déplacés, ou de laisser le système répartir uniformément les VPS sur tous les hôtes de traitement du cluster.

Une fois l’évacuation lancée, l’étiquette de l’état de l’hôte MAINTENANCE sera masquée, et à sa place, le mot EVACUATING apparaîtra jusqu’à ce que l’évacuation soit terminée.

Annuler une évacuation

L’annulation de l’évacuation des VPS ramènera les VPS vers l’hôte dans leur état antérieur à l’évacuation. Cette action est possible tant que les VPS évacués n’ont pas été déplacés davantage après l’action d’évacuation.

Exemple : Si un hôte de traitement nécessite une maintenance et que tous les VPS doivent être évacués vers un autre hôte, l’action d’évacuation déplacera tous les VPS. Lorsque la maintenance est terminée et que l’hôte est prêt, l’action d’annulation de l’évacuation ramènera les VPS à leur état initial.

Pour annuler l’évacuation des VPS, suivez ces étapes :

  • Sélectionnez l’hôte souhaité dans la vue des hôtes.

Dans le menu déroulant du coin supérieur droit, sélectionnez Undo evacuate.

Si l’option Undo evacuate est disponible pour l’hôte sélectionné, une fenêtre contextuelle s’affichera avec la liste des VPS disponibles pour l’annulation.

Les VPS marqués comme Indisponibles ne seront pas affectés par cette action et devront être déplacés manuellement.

Une boîte de dialogue de confirmation s’affiche avant de commencer l’annulation de l’évacuation, car cette opération entraînera un certain temps d’arrêt des VPS, dont la durée dépendra du matériel et de la taille des VPS.

Après la confirmation, le processus d’évacuation débutera et ne pourra être interrompu qu’une fois qu’il sera terminé.

Si l’option d’annulation de l’évacuation n’est pas disponible pour l’hôte sélectionné ou si l’annulation de l’évacuation a déjà été exécutée sur cet hôte, un message d’avertissement s’affichera.

Veuillez noter qu’il n’est pas possible de lancer plusieurs actions d’évacuation en même temps.

Mettre à jour le connecteur SERVERware

L’agent de service sw-connector exécuté sur les hôtes est un composant essentiel pour le bon fonctionnement de l’environnement SERVERware. Par conséquent, il doit être mis à jour lorsqu’il existe de nouvelles fonctionnalités ou des correctifs de bugs. Avant de mettre à jour le connecteur sw l’hôte doit être placé en mode maintenance.

Un petit point d’interrogation près de l’hôte dans l’image HOST à droite est une indication qu’une nouvelle mise à jour du connecteur sw-conn est disponible.

Suivez ces étapes pour mettre à jour le connecteur SW :

  1. Dans la vue Hôtes, sélectionnez l’hôte dont le connecteur “sw” doit être mis à jour.
  2. Mettez l’hôte en mode maintenance.
  3. Cliquez sur le bouton Update SW connector.
  4. Ouvrez la vue System logs pour suivre la progression de la mise à jour.
  5. Une fois la mise à jour terminée, cliquez sur le bouton Enable pour ré-activer l’hôte.
Partager

8. Hôtes

Ou copiez le lien ci-dessous

CONTENU