Wiki en construction / PBXware 7.0 - Incident concernant les services évolués en français

Vous pouvez envoyer des SMS sur Communicator !

3. Extensions

Temps estimé :53 minutes

Les extensions sont les utilisateurs associés à tous les UAD*/Téléphones enregistrés dans PBXware.

*UAD = User Agent Device, il s’agit des appareils liés à l’extension, ils peuvent être physiques (téléphones, interphones), ou virtuels (softphone Communicator).

Système

  • Ajouter une extension

Cliquez sur l’icône Ajouter une extension pour accéder à l’écran de création d’extension.

  • Téléchargement CSV

Cette option vous permet de télécharger le fichier CSV avec toutes les extensions déjà créées sur votre système. Ce type de fichier peut être utilisé ultérieurement pour importer des extensions avec leurs détails dans un nouveau système.

Dans cette section, toutes les extensions configurées sur le système sont listées.

  • Nom
    Nom complet de l’utilisateur
  • Extension
    Numéro d’extension de l’UAD
  • Agent utilisateur
    Type d’UAD (exemple : Fanvil X5U..)
  • Adresse MAC
    Adresse MAC du/des UAD(s)
  • Statut
    État du téléphone (Actif/Inactif)
  • Protocole
    Protocole utilisé par le téléphone
  • Modifier
    Permet de modifier la configuration de l’extension
  • Supprimer
    Permet de supprimer une extension du système

Vous pouvez retrouver la liste des UADs supportés par PBXware sur ce lien

 

Ajouter/Modifier une extension

La procédure d’ajout d’une nouvelle extension du système est divisée en deux étapes.
Dans la première étape, le type d’UAD et l’emplacement de l’extension doivent être renseignés.
Dans une deuxième étape, les informations de base de l’UAD telles que le nom de l’utilisateur et son adresse e-mail sont renseignées.

  • UAD

L’UAD est le type d’appareil qui sera connecté au système.

Si l’UAD n’est pas répertorié dans la liste déroulante, accédez à Réglages > UAD et modifiez l’UAD souhaité et définissez son État sur « Actif ».

Désormais, l’UAD sera disponible dans cette liste.

  • Lieu

Sélectionnez l’emplacement du nouveau UAD. L’emplacement fait référence au fait que le système PBXware se trouve dans un réseau :

    • Local (exemple, un PBXware installé sur une machine physique dans le même réseau que les téléphones)
    • Distant (exemple, un PBXware hébergé sur un réseau distant, dans le cloud)
 

Général

  • Numéro d’extension

Par défaut, ce champ est automatiquement renseigné, mais il peut être remplacé par n’importe quel numéro d’extension libre.

(Par exemple, la définition de ‘1008’ créera une nouvelle extension système avec le même numéro de réseau).

  • Nom

Nom complet de la personne qui utilise l’extension. Ce nom est envoyé dans les informations de l’identification de l’appelant.

  • Courriel

Adresse électronique associée à l’extension et utilisée pour diverses notifications du système.

(Par exemple, renseigner test@bicomsystems.fr transférera toutes les notifications de la messagerie vocale, le PIN de l’extension et d’autres détails à cet e-mail. De plus, l’e-mail utilisé avec le mot de passe de l’utilisateur seront requis pour se connecter à l’OSC ou aux applications).

  • Département

Département auquel l’extension appartiendra. Celui-ci est utilisé pour que les applications mobiles et de bureau puissent regrouper les extensions en fonction du département auquel elles appartiennent.

 

 

Appareils basés sur un code PIN

  • PIN PBD

PIN utilisé pour la numérotation basée sur le PIN.

 

 

Évaluation des appels

L’option évaluation d’appels (billing) doit être activée sur la licence PBXware pour que cette section apparaisse.

  • Évaluation d’appel

Cette section permet d’activer ou désactiver l’évaluation des appels pour l’extension actuelle. Si vous définissez cette option sur Oui, vous devrez également ajouter un forfait de service approprié.

  • Forfait de service

Plan de service qui sera appliqué à l’extension. Les tarifs d’appel définis dans ce plan de service s’appliqueront désormais à l’extension.

  • Esclave

Définissez si cette extension est esclave ou non.

  • Code de compte principal

Définissez le code de compte principal (numéro d’extension) d’une extension principale à partir duquel l’extension actuelle utilise des fonds.

  • Seuil de rappel

Solde du compte auquel un rappel doit être envoyé à l’utilisateur.  
(Par exemple, si ce champ est défini sur 10, l’utilisateur recevra une notification par e-mail lorsque le solde du compte atteindra ce montant.)

  • Limite de crédit

Le montant maximum que le système étendra au compte de facturation.

(Par exemple, si ce champ est défini sur 10 et que le solde du compte est tombé à 0, votre compte aura toujours 10 unités de fonds disponibles.)

Authentification

  • Nom d’utilisateur

Nom d’utilisateur utilisé par l’UAD pour l’enregistrement auprès du PBXware.
Par défaut, ce champ est le numéro unique qui servira à identifier l’extension sur le réseau.

  • Mot de passe SIP

Mot de passe SIP utilisé par l’UAD pour l’enregistrement auprès de PBXware. 
Par défaut, ce champ est automatiquement rempli mais peut être remplacé par n’importe quelle valeur.

 

  • Mot de passe utilisateur

Mot de passe utilisé pour l’enregistrement de gloCOM auprès du PBXware. 
Par défaut, ce champ est automatiquement rempli mais peut être remplacé par n’importe quelle valeur.

 

  • Afficher le QR code

Le bouton Afficher le QR code affichera le QR code qui peut être scanné avec l’application mobile Communicator GO. Cette fonctionnalité rendra la configuration de l’application mobile et le processus d’enregistrement aussi rapides et simples que possible. Afin de configurer Communicator GO avec la numérisation du QR code, vous devrez entrer l’adresse publique de votre PBXware dans le champ Serveur de QR code dans Paramètres > Serveurs > section Info Réseau.

 

  • Code PIN

Numéro utilisé pour l’autorisation de compte.
Par exemple, si le code PIN de cette extension est défini sur 8475, PBXware le demandera lors de la vérification de votre boîte de vocale ou des services évolués.

Provisionnement automatique

  • Provisionnement automatique

Option permettant d’activer le service de provisionnement automatique pour cette extension. 

Cette fonctionnalité vous permet de connecter l’UAD/Téléphone à PBXware sans en renseignant l’adresse MAC de l’UAD / du Téléphone (et éventuellement en ajoutant l’adresse IP statique de l’UAD/Téléphone si l’adresse n’est pas délivrée par un serveur DHCP).

 

  • Adresse MAC

Indiquez dans ce champ l’adresse MAC du téléphone que vous souhaitez provisionner.

 

Ajout multiple

Modèle d’extension

  • Sélectionnez une extension qui sera utilisée comme modèle

Les utilisateurs peuvent ajouter plusieurs extensions à PBXware de deux manières :

1. Manuellement
4-extensions-mt-extensions-addmultiple-template.png

  • Cliquez sur l’icône +
  • Remplissez manuellement les champs suivants :
    • Nom
    • Courriel
    • Ext
    • Mot de passe SIP
    • Mot de passe utilisateur
    • PIN
    • MAC
    • Service
    • Ligne#
    • PAI

2. Création et téléchargement d’un fichier .csv

  1. Cliquez sur le bouton Télécharger modèle CSV
  2. Populez le CSV selon le modèle téléchargé
  3. Enregistrez le fichier sous multiple-extensions.csv
  4. Cliquez sur le bouton Déposer CSV
  5. Sélectionnez le fichier multiple-extensions.csv sur votre disque dur
  6. De nouvelles extensions seront créées à partir de votre fichier CSV.

Exemple de fichier csv : 

				
					Keller,keller@bicomsystems.fr,140,5i_by%ibGn9e8EcS,9_1D19LS*7ZpqhNB
Nathan,nathan@bicomsystems.fr,141,*R2rD-7etJ9cMffV,6*5mie5YX8lWo*!Q
				
			

Après import du fichier :

En cliquant sur Étape suivante, un rapport indiquant le nombre d’extensions ajoutées s’affichera avec un message d’erreur en cas d’erreur :

 

Options avancées

En cliquant sur le bouton Options avancées, les options de configuration avancées et les champs qui étaient précédemment cachés s’affichent.

En ouvrant la section Options avancées, les options suivantes sont ajoutées :

 

Général

Les options suivantes sont fréquemment utilisées et sont pour la plupart nécessaires au fonctionnement normal de l’extension. Certains de ces champs sont préconfigurés avec des valeurs par défaut. Il n’est pas recommandé de les modifier à moins d’y être invité lors de la sauvegarde des modifications.

  • Titre

Le titre de l’utilisateur (ex : M, Mme, etc..).

  • Numéro SMS

Affiche le numéro SMS, si celui-ci est assigné à cette extension.

  • UAD

Les UAD (User Agent Devices) sont divers téléphones IP, softphones, ATA (Adaptateurs téléphoniques analogiques) et IAD (Integrated Access Devices) utilisés pour les extensions. PBXware prend en charge une large gamme d’UAD utilisant les protocoles SIP, IAX, MGCP et ZAPTEL. Si votre téléphone figure sur la liste des UAD pris en charge et que l’UAD est activé sur votre PBXware, vous pourrez choisir l’UAD qui correspond au téléphone enregistré sur l’extension.

  • Emplacement de l’UAD

Cette option est liée à la fonction Auto Provisioning de PBXware. 
Les extensions situées sur le même réseau que PBXware doivent être définies sur Local tandis que les extensions se connectant à PBXware à partir du WAN doivent être définies sur Distant .

  • Vérifier les en-têtes SIP de l’UAD

Permet de répertorier les en-têtes SIP souhaités qui seront transférés d’un UAD vers le Trunk sortant. (Par exemple p-early-media, x-tn-mobility).

Par exemple, si l’UAD envoie l’en-tête « p-early-media » via l’INVITE SIP et que les utilisateurs souhaitent le conserver sur le Trunk sortant, ils peuvent ajouter cet en-tête au champ « Vérifier les en-têtes SIP de l’UAD ». Lors d’un appel, une vérification sera alors effectuée pour voir si l’UAD envoie un ou plusieurs en-têtes répertoriés dans ce champ. S’il est défini, cet en-tête sera transmis au Trunk sortant.

  • Libellé 

Le nom affiché sur l’écran de l’appareil utilisé.

  • Numéro de ligne

Lors du provisionnement automatique de plusieurs extensions sur un téléphone, les extensions sont affectées aux lignes dans l’ordre dans lequel elles ont été créées dans PBXware. Le champ de ligne permettra aux clients de spécifier la ligne d’extension où cette extension sera attribuée sur l’appareil.

  • Localisation

Informations sur la localisation géographique d’un utilisateur (exemple Lille, Paris…)

  • Langue

Permet de définir une langue sur l’extension (lors de la connexion au superviseur en ligne par exemple), qui écrasera celle configurée par défaut. (Exemple : en, fr, de…)

  • Type d’utilisateur

L’extension peut être configurée pour passer des appels uniquement, recevoir des appels uniquement ou à la fois passer et recevoir des appels

    • User – passe des appels uniquement
    • Friend – passe et reçoit des appels
    • Peer – reçoit des appels uniquement
  • Mode DTMF

DTMF est une combinaison de fréquences utilisée par la téléphonie. Ces fréquences spécifiques sont émises lors de la pression sur une touche du clavier téléphonique, chacune émettant une fréquence différente afin d’être reconnue par le système.

DTMF est souvent utilisé dans les serveurs vocaux interactifs (tapez 1, tapez 2…). 

Cette option permet de choisir le mode DTMF qui sera utilisé : auto, inband, info ou rfc2833.

  • Contexte

Chaque extension appartient à un certain contexte. Le contexte peut être décrit comme une collection ou un groupe d’extensions. Ici, vous pouvez définir le contexte de l’extension.

  • Statut

Le statut/présence de l’extension permet de savoir s’il est en ligne.

Plutôt que supprimer l’extension et puis la recréer encore plus tard, l’extension peut être activée/désactivée en utilisant ce champ.

(Exemple : Paramétrer ce champ à « inactif » va désactiver tous les appels entrants à cette extension).

    • Active : L’extension est activée, il peut appeler et recevoir les appels
    • Inactif : L’extension n’est pas activée, il ne peut ni appeler ni recevoir les appels
    • Suspendu : L’extension est suspendue et ne peut appeler que les numéros que sont définis en tant que Services d’urgence dans Réglages > Tenants > Modifier > Localité (section) > Services d’urgence
  • Musique d’attente

Cette option permet aux utilisateurs de choisir les différentes classes de Musique d’attente pour chaque extension. Tous les fichiers sons appartenant à cette classe de la Musique d’attente seront joués pendant l’appel à cette extension.

Remarque : Lorsque vous sélectionnez la classe de la Musique d’attente, vous avez besoin de saisir « m » dans le champ Options Appel Entrant. 

Pour plus d’informations, consultez notre tutoriel dédié aux musiques d’attente

  • Afficher dans l’annuaire

Indique si l’extension doit être affiché dans l’annuaire distant accessible via l’interface de des téléphones de bureau.

  • Voir dans Communicator bureau/mobile

Activer/désactiver les extensions non-Communicator de l’affichage contacts dans Communicator. Notez que l’appareil doit supporter cette fonctionnalité

  • Afficher sur la page Superviser

Cela exclut une extension de s’afficher sur la page Superviser. Utile pour les extensions virtuelles qui ne seront jamais en ligne afin de déterminer le nombre de téléphones en ligne plus précisément.

  • Annuaire d’entreprise

Quand vous cliquez sur ce bouton, une page (où vous gérez vos contacts dans votre annuaire d’entreprise) apparaitra. Pour plus d’informations à propos des contacts téléphonique, vous pouvez retrouver sur la page Annuaire d’entreprise.

 

Evaluation d’appel

Ces options sont utilisées pour faire l’évaluation des appels entrants et sortants. L’extension est affectée à un forfait de service et ses tarifs d’appels et options de tarification d’appels supplémentaires sont également définis ici.

  • Date Forfait de service

Cette option n’est disponible que si vous définissez l’extension comme extension maître. (Évaluation d’appel > Esclave > Oui/Non). De plus, le Forfait de Service doit être défini pour que cela fonctionne. Cette date est définie quand le Forfait de Service sera réinitialisé.

  • Activer les limites

Si l’extension en question est l’extension maître, il est possible de définir cette option sur Oui. Paramétrer de ce champ sur Oui permet de définir des limites sur l’extension actuelle.

  • Type de limite

Cette option vous permet de décider si les limites que vous fixez seront appliquées sur une base quotidienne ou mensuelle.

  • Limite non stricte

Selon le type de limite, lorsque ‘extension atteint la limite non stricte, il enverra un courriel à la personne en charge d’une évaluation des appels.

(Par exemple, si vous définissez ce champ sur 10, un courrier vous sera envoyé lorsque l’utilisateur atteindra ce montant [10] lors de l’appel).

  • Limite stricte

Selon le type de limite, lorsqu’une extension atteint la limite stricte, le système empêchera cette extension de passer d’autres appels.

(Par exemple, si vous définissez ce champ sur 20 et que l’utilisateur atteint ce montant lors de l’appel, le système empêchera cette extension de passer d’autres appels)

  • Notification de courriel

L’adresse mail qui sera utilisée lorsque l’utilisateur atteindra la limite non stricte.

  • Désactiver l’évaluation d’appel pour le renvoi d’appel

Vous pouvez désactiver l’évaluation des appels tous les appels transférés/renvoyés.

  • Afficher le coût de l’évaluation d’appel dans l’OSC

Les utilisateurs peuvent choisir d’afficher l’évaluation des appels pour leur extension dans la fenêtre de superviseur en ligne

Information de l’évaluation d’appel

Cette section affiche les informations d’évaluation des appels de l’extension, telles que : solde du compte, fonds disponibles, minutes incluses restantes.

  • Solde du compte

Affiche le montant d’unités de crédit restantes (fonds disponibles moins somme déjà dépensée par l’utilisateur).

(Par exemple, si l’utilisateur dispose de 100 unités de crédit, 100 unités + la limite de crédit peut être dépensées au total. Si ce champ affiche une valeur négative (par exemple -4,00000), cela signifie que le solde du compte a atteint 0 et que la limite de crédit est utilisée).

  • Bouton de carte de crédit

Cliquer sur le bouton symbolisé par une carte de crédit vous ouvre une fenêtre avec l’historique d’évaluation des appels, où vous avez la possibilité d’ajouter un crédit/débit d’extension.

  • Type

Type d’évaluation des appels, sélectionnez si l’évaluation des appels est crédit ou débit.

  • Montant

Montant de l’évaluation des appels, si le type d’évaluation des appels est en euros et que vous ajoutez 100 ici, 100 euros seront ajoutés au montant de l’extension.

  • Réf N° 

Numéro de référence de la note d’appel, selon la façon dont votre entreprise facture les clients, le numéro de facture peut être attribué ici, par exemple.

  • Remarques

Remarques supplémentaires sur l’évaluation des appels.

Une fois les fonds ajoutés, les détails suivants s’afficheront :

    • Date : Heure et date du paiement
    • Utilisateur : Le nom d’utilisateur utilisé pour se connecter au système de l’utilisateur qui a ajouté les fonds
    • No de réf : Numéro de référence de l’évaluation des appels
    • Remarques : Remarques supplémentaires sur l’évaluation des appels
    • Montant : Montant des fonds ajoutés
    • Type : Type d’évaluation des appels
    • Fonds disponibles

Affiche les fonds disponibles sur le compte (solde du compte + limite de crédit).

(Par exemple, si le solde du compte utilisateur a 100 unités + 10 unités de limite de crédit, 110 unités seront affichées ici).

  • Minutes inclusives restantes

Affiche les minutes inclusives restantes. Tant qu’il reste du temps inclus, l’évaluation des appels n’est pas calculée pour les appels sortants.

(Par exemple, vous verrez les minutes incluses restantes sous la forme suivante “0d 0h 4m 25s”).

  • Bouton réinitialiser les minutes inclusives

Réinitialiser les minutes inclusives de l’extension, cliquez sur ce bouton et confirmez avec ‘Oui’ pour réinitialiser les minutes incluses.

Remarques : Les boutons Réinitialiser les minutes inclusives et Credit/Debit ne s’afficheront que si l’évaluation des appels est activée.

  • Date de création

Date de création de l’extension. Notez que si votre système a été mis à jour vers une version plus récente, toutes les extensions créées sur l’ancienne version afficheront “inconnu” dans ce champ.

  • Date de la première utilisation

Date/Heure de la première utilisation de l’extension.

  • Date de dernière utilisation

Date/Heure de la dernière utilisation de l’extension.

 

Liaison réseau

Ces options définissent des valeurs importantes liées au réseau concernant le NAT, la surveillance et la sécurité.

  • Transport

Type de protocole de transfert qui sera utilisé sur PBXware.

Options disponibles :

    • UDP : Protocole principalement utilisé pour établir des connexions à faible latence et tolérantes aux pertes entre les applications sur Internet. UDP permet la communication de processus à processus. Avec UDP, les applications informatiques peuvent envoyer des messages, appelés dans ce cas des datagrammes, et il est considéré comme un mode de communication au mieux.
    • TCP : Ce protocole fournit une livraison fiable, ordonnée et vérifiée d’erreurs d’un flux d’octets entre des programmes exécutés sur des ordinateurs connectés à un intranet ou à l’Internet public. TCP envoie des paquets individuels et est considéré comme un moyen de transport fiable.
    • TLS : Ce protocole cryptographique assure la sécurité des communications sur Internet. Il utilise la cryptographie asymétrique pour l’authentification de l’échange de clés, le chiffrement symétrique pour la confidentialité et les codes d’authentification des messages pour l’intégrité des messages.
 
  • WebRTC activé

Définit si l’option WebRTC est activé pour cette extension ou non

Pour cela, allez dans Réglages > Protocoles > SIP et assurez-vous que TLS est défini sur Oui.

Pour les codecs autorisés, assurez-vous que “Opus” est activé et défini.

Remarques : Pour que WebRTC fonctionne correctement, les choses suivantes doivent être faites :

    • Accédez à la page Assistant de configuration > Certification SSL et assurez-vous de télécharger un certificat valide ou d’utiliser le service automatique Let’s Encrypt.
    • Allez dans Réglages > Protocoles > SIP et assurez-vous que TLS est défini sur “Oui”.
    • Pour les codecs autorisés, assurez-vous que “Opus” est activé et défini.
  • Chiffrement

Cette option active ou désactive le chiffrement du transport.

Les options proposées sont :

    • Offre si possible (TLS uniquement) : Offre le chiffrement uniquement s’il est possible et uniquement avec le protocole TLS.
    • Requis : Le chiffrement est toujours requis
    • Offrir (TLS uniquement) : Offre toujours le chiffrement mais uniquement avec TLS.
  • NAT 

Définissez la relation Extension – PBXware NAT appropriée.

Si l’extension 1000 tente de s’enregistrer avec le PBXware à partir d’un emplacement/réseau distant et que ce réseau est derrière NAT, sélectionnez les paramètres NAT appropriés ici.

Options disponibles :

    • Par défaut (rport) – ce paramètre force le fonctionnement RFC3581 et désactive la prise en charge RTP symétrique.
    • Oui – Toujours ignorer les informations et supposer un NAT
    • Non – Utiliser le mode NAT uniquement selon RFC3581
    • Comedia RTP – active le fonctionnement RFC3581 si le côté distant le demande et active la prise en charge RTP symétrique.
  • Media Direct

Cette option sert à définir vous souhaitez autoriser le trafic RTP à contourner Asterisk.

Options disponibles :

    • Non : indique à Asterisk de ne jamais émettre de réinvitation au client
    • Oui : envoie une réinvitation au client
    • Pas de NAT : Autorise la réinvitation en local, refuser la réinvitation en cas de NAT
    • Utilisation Mettre à jour : Utilise l’en-tête UPDATE au lieu de INVITE.
    • Pas de mise à jour NAT : Utilise l’en-tête UPDATE en local, refuse en cas de NAT.
 
  • RTP Direct

Ici, vous pouvez activer ou désactiver la configuration RTP directe. Définir cette valeur à Oui configure l’appel directement avec le media peer-2-peer sans réinvitations.

Notez que cette option ne fonctionnera pas pour la vidéo et les cas où l’appelant envoie des charges RTP et des en-têtes FMTP en cas de réponse “200 OK” qui ne correspondent pas à l’entête INVITE de l’appelant. Cela échouera également si Media Direct est activé lorsque le périphérique est derrière NAT.

  • Qualification (ms)

Intervalle de temps en millisecondes auquel un « ping » est envoyé à l’UAD/Téléphone ou Trunk, afin de connaître son état (en ligne/hors ligne). Réglez cette option sur « 2500 » pour envoyer un signal ping toutes les 2,5 secondes au téléphone ou au Trunk afin de vérifier qu’il est bien en ligne.

Pour consulter l’état du téléphone ou du Trunk, rendez-vous dans la page Superviser.

  • Hôte

Définissez le mode d’enregistrement du téléphone sur PBXware. Définissez ce champ sur « dynamic » pour enregistrer l’UAD/Phone depuis n’importe quelle adresse IP. Alternativement, l’adresse IP ou le nom d’hôte peut également être fourni.

  • IP par défaut

Adresse IP du téléphone par défaut. Même si l’option “Hôte” est définie sur « dynamic », ce champ peut être défini. Cette adresse IP sera utilisée si l’enregistrement dynamique n’a pas pu être effectué ou lorsqu’il expire.

Remarque : Le téléphone doit être sur adresse IP statique.

  • Maximum de périphériques connectés

Nombre maximum d’appareils connectés par extension.

 

ID de l’appelant

Le nom et le numéro de l’appelant affichés ici sont envoyés à la personne que vous appelez et sont affichés sur leur écran de téléphone. Les informations que vous voyez ici proviennent du numéro de l’extension et du nom d’utilisateur. Pour définir différentes informations d’identification de l’appelant, veuillez accéder à « Services évolués > Identification de l’appelant » et y définir de nouvelles informations.

  • Définir l’ID d’appelant

Activez le service “Identification de l’appelant”. Réglez cette option sur “Oui” pour activer le service ID de l’appelant.

  • ID de l’appelant

Numéro d’extension et nom affichés sur l’écran du téléphone du correspondant appelé. Ces options sont en lecture seule. Les renseignements sur l’identité de l’appelant ne peuvent être modifiés que via Services évolués

  • Présentation de l’ID de l’appelant

Cette option vous permet de modifier la façon dont l’ID de l’appelant est envoyé par l’extension.

Si PBXware est connecté à un logiciel tiers et qu’il y a des problèmes pour lui transmettre les informations de l’ID de l’appelant, l’application de différentes méthodes de présentation de l’identifiant de l’appelant devrait résoudre le problème

(Par exemple : autorisé, non contrôlé)

  • Cacher les numéros d’appels Anonymes

Paramétrer cette option sur “Oui” formate tous les appels entrants pour lesquels l’ID de l’appelant est défini mais le numéro anonyme est à la fois anonyme.

  • Sonnerie pour les appels locaux

Cette option permet de configurer une sonnerie personnalisée pour les appels locaux. Il est nécessaire de savoir quel téléphone est enregistré sur cette extension.

  • Sonnerie pour les appels transférés

La sonnerie pour les appels transférés, fonctionne de la même manière que le paramètre Sonnerie pour les appels locaux. Selon le fabricant de votre téléphone, vous pouvez envoyer une instruction au téléphone afin d’utiliser une sonnerie différente de celle définie sur l’appareil. Une fois cette instruction définie dans le champ Sonnerie pour les appels transférés (ainsi que dans votre appareil lui-même), elle sera utilisée pour tous les appels transférés vers votre extension.

  • Autoriser l’ID de l’appelant uniquement si le SDA existe

Lorsque vous attribuez l’extension à un client et que vous lui attribuez des SDAs, le client peut passer des appels via cette extension avec des ID d’appelant correspondant à ses numéros SDAs. Si un client essaie de passer un appel avec un ID de l’appelant qui ne correspond à aucun des SDAs qui lui ont été attribués, l’ID de l’appelant sera réinitialisé sur Anonyme.

  • Autoriser Remote-Party-ID

Définit si PBXware autorise l’en-tête Remote-Party-ID

  • Envoyer Remote-Party-ID

Vous permet d’ajouter l’en-tête « Remote-Party-ID » à URI.

    • Utiliser Remote-Party-ID : Utilisez l’en-tête “Remote-Party-ID” pour envoyer l’identité du correspondant distant
    • Utiliser P-Asserted-Identity : Utilisez l’en-tête “P-Asserted-Identity” pour envoyer l’identité de la partie distante
  • Envoyer le numéro à RPID pour les appels anonymes

Définit si l’ID de l’appelant sera envoyée dans l’en-tête RPID pour les appels anonymes

  • Mises à jour de la ligne connectée

Cette option est particulièrement utile car pour certains fournisseurs, si « Utiliser PAI » est activé, les appels peuvent commencer à être interrompus peu de temps après l’envoi de la mise à jour. Définir les mises à jour de la ligne connectée sur « Non » empêchera ces appels.

  • RPID avec mise à jour SIP

Dans certains cas, la seule méthode qui transmettra immédiatement le changement de ligne connectée est avec une requête SIP UPDATE. Si vous communiquez avec un autre serveur Asterisk et souhaitez pouvoir lui transmettre ces messages UPDATE, vous devez activer cette option. Sinon, il faudra attendre une réinvitation pour transmettre l’information.

  • Variable d’en-tête PAI

Définissez la valeur de l’en-tête PAI.

Les valeurs  disponibles sont :

  • %CALLERIDNUM%
  • %EXT%
  • %CALLERIDNAME%
  • %PAIEXT%

Propriétés d’appels

Ces options permettent de régler avec précision les paramètres des appels entrants/sortants.

  • Indicatif téléphonique

Indicatif téléphonique dans lequel le système est situé ou à partir duquel il fonctionne.

  • Temps de sonnerie (sec)

Durée de la sonnerie du téléphone en secondes.

  • Options d’appel entrant

Options de numérotation avancées pour tous les appels entrants.

Remarque : Veuillez voir ci-dessous pour une liste détaillée de toutes les options de numérotation disponibles (par défaut : tr).

Options de numérotation :

  • t – Permet à l’utilisateur appelé de transférer l’appel en appuyant sur #.
  • T – Permet à l’utilisateur appelant de transférer l’appel en appuyant sur #.
    REMARQUE : L’appelant peut utiliser ‘#’ pour transférer des appels locaux, mais seulement si les deux extensions ou seulement l’extension de l’appelé a ‘T’ comme option de ‘numérotation entrante’. Veuillez noter que les appels provenant de la ligne réseau n’exécutent pas de transfert sur ‘#’.
  • r – Génère une sonnerie pour l’appelant, ne transmettant aucun son du ou des canaux appelés jusqu’à ce qu’il réponde. Utilisez cette option avec précaution et ne l’insérez pas par défaut dans toutes vos instructions de numérotation, car vous supprimez les informations sur la progression de l’appel pour l’utilisateur. Vous ne souhaitez certainement pas utiliser cette option. Asterisk génère automatiquement des sonneries lorsqu’il est approprié de le faire. Avec ‘r’, il passe à l’étape suivante et génère en plus des sonneries là où ce n’est probablement pas approprié.
  • R – Indique une sonnerie à l’appelant lorsque l’appelé indique qu’il sonne, mais ne transmet aucun son jusqu’à ce qu’il réponde. Ceci n’est disponible que si vous utilisez le bristuff de kapejod.
  • m – Fournir de la musique en attente à l’appelant jusqu’à ce que le canal appelé réponde. Ceci est mutuellement exclusif avec l’option ‘r’, évidemment. Utilisez m(class) pour spécifier une classe pour la musique d’attente.
  • o – Rétablir le comportement de l’identification de l’appelant d’Asterisk v1.0 (envoyer l’identification originale de l’appelant) dans Asterisk v1.2 (par défaut : envoyer le numéro de cette extension).
  • j – Asterisk 1.2 et plus : Saut à la priorité n+101 si tous les canaux demandés sont occupés (comme le comportement dans Asterisk 1.0.x)
    M (x) – Exécute la macro (x) lors de la connexion de l’appel (c’est-à-dire lorsque l’appelé répond).
  • h – Permet à l’appelé de raccrocher en composant *.
  • H – Permet à l’appelant de raccrocher en composant *.
  • C – Réinitialise le CDR (Call Detail Record) pour cet appel. Cela revient à utiliser la commande NoCDR
  • P (x) – Utiliser le gestionnaire de confidentialité, en utilisant x comme base de données (x est facultatif).
  • g – Lorsque l’appelé raccroche, sortez pour exécuter d’autres commandes dans le contexte actuel.
  • G (context^exten^pri) – Si l’appel est pris, transférer les deux parties à la priorité spécifiée ; cependant, il semble que la partie appelante soit transférée à la priorité x, et la partie appelée à la priorité x+1.
  • A (x) – Diffuser une annonce (x.gsm) à la partie appelée.
  • S (n) – Raccroche l’appel n secondes APRÈS que la partie appelée ait décroché.
  • d : – Cet indicateur prévaut sur l’indicateur ‘H’ et intercepte tout dtmf en attendant que l’appel soit répondu et renvoie cette valeur sur place. Cela vous permet de composer une extension de sortie à 1 chiffre en attendant que l’appel soit répondu – voir aussi RetryDial.
  • D(digits) – Après que l’appelé ait répondu, envoyez les chiffres sous forme de flux DTMF, puis connectez l’appel au canal d’origine.
  • L – Limite l’appel à ‘x’ ms, avertissement lorsqu’il reste ‘y’ ms, répété toutes les ‘z’ ms) Seul ‘x’ est requis, ‘y’ et ‘z’ sont optionnels. Les variables spéciales suivantes sont optionnelles pour les appels limites : (collé depuis app_dial.c)
    • + LIMIT_PLAYAUDIO_CALLER – yes|no (default yes) – Joue des sons à l’appelant.
    • + LIMIT_PLAYAUDIO_CALLEE – yes|no – Joue des sons à la partie appelée.
    • + LIMIT_TIMEOUT_FILE – Fichier à lire lorsque le temps est écoulé.
    • + LIMIT_CONNECT_FILE – Fichier à lire lorsque l’appel commence.
    • + LIMIT_WARNING_FILE – Fichier à lire comme avertissement si ‘y’ est défini. Si LIMIT_WARNING_FILE n’est pas défini, le comportement par défaut est d’annoncer (‘Vous avez [XX minutes] YY secondes’).
  • f – force l’identification de l’appelant à être définie comme l’extension de la ligne qui effectue/redirige l’appel sortant. Par exemple, certains RTPC n’autorisent pas les numéros d’appel d’autres extensions que celles qui vous sont attribuées.
  • w – Permet à l’utilisateur appelé de commencer l’enregistrement après avoir appuyé sur *1 ou ce qui est défini dans features.conf, nécessite Set(DYNAMIC_FEATURES=automon)
  • W – Autorise l’utilisateur appelant à commencer l’enregistrement après avoir appuyé sur *1 ou ce qui est défini dans features.conf, nécessite Set(DYNAMIC_FEATURES=automon)
NOTE  Les options de numérotation peuvent se lier entre elles.
(Par exemple : t + r = tr)

Groupes

Ces options définissent quelles extensions sont autorisées à prendre les appels et quels appels les extensions sont autorisés à prendre.

  • Groupe d’appel

Définissez le groupe d’appels auquel appartient l’extension. Notez qu’il n’est possible d’avoir qu’un seul groupe d’appel.

  • Groupe de prise d’appel

Définissez les groupes que l’extension est autorisée à intercepter en composant *8. Il est cependant, ici, possible d’avoir autant de groupes de prise d’appel que nécessaire.

Exemple pratique :

Extension A :

  • Groupe d’appel = 1
  • Groupe de prise d’appels = 3,4

Extension B

  • Groupe d’appel = 2
  • Groupe de prise d’appels = 1
 

Si A sonne, B peut intercepter l’appel qui sonne en composant le *8.

En revanche, si B sonne, A ne peut pas prendre l’appel qui sonne car le groupe d’appels de B est 2, et A ne peut prendre que les groupes d’appels 3 et 4.

Remarques : Pour pouvoir sélectionner le groupe d’appels et le groupe de prise d’appels, ceux-ci doivent être attribués dans Réglages > Serveurs > Modifier le serveur > Groupe d’appel/de prise d’appel par défaut.

 

Trunk par défaut

Ces options permettent aux extensions d’utiliser des trunks par défaut personnalisés pour tous les appels sortants.

  • Trunk Primaire/Secondaire/Tertiaire

Définissez les trunks par défaut pour toutes les routes composées à partir de cette extension.

Si la connexion n’est pas établie via le trunk primaire, le trunk secondaire est utilisé, etc. Les trunks par défaut peuvent être définis par extension et sur Réglages > Trunk par défaut.

  • Remplacer le système LCR

Cette option indique au système que lors des appels, il doit omettre de vérifier le LCR au niveau du système.

  • Routes (E.164)

Définissez le trunk par défaut de l’extension « par fournisseur de destination/pays » (Routes : exemple). Pour certains pays/fournisseurs à atteindre via des trunks non principaux, ou lorsque l’un des trunks par défaut doit avoir la priorité sur un autre, une route peut être définie pour chaque fournisseur de destination

Remarque importante : Ces routes ne sont pas disponibles si le système est configuré pour utiliser le mode itinéraire simple et non E164.

(Réglages > Serveurs > Modifier le serveur > Mode de routage : itinéraire simple/E.164.

Priorité

  • Réglages
    • Trunk par défaut : tous les appels système passent par les lignes réseau définies ici.
    • MiniLCR : Remplace les « Trunks par défaut » et définit une ligne spécifique pour une destination.
  • Extension
    • Trunks : Remplace les “Réglages : Trunks par défaut”
    • Routes : Remplace les “Réglages : MiniLCR”

Trunk d’urgence

Remarque : Cette option ne s’affichera que si elle est activée sur Réglages > Serveurs > Modifier > Paramètres généraux > Trunks d’urgence par extension.

  • Trunk Primaire/Secondaire/Tertiaire

Ces trunks remplaceront les trunks définis par défaut. Les trunks disponibles pour la sélection sont uniquement ceux qui sont autorisés à être définis sur ce tenant (défini dans Trunks & Tenants), mais uniquement si la valeur n’est pas “Défaut”.

 

Contrôle des appels

Ces options définissent le nombre d’appels d’extension entrants et sortants simultanés.

  • Limite entrante

Définit le nombre maximal d’appels entrants simultanés. Si une extension reçoit plus d’appels entrants que le nombre défini ici, les appels seront tous redirigés vers la boîte de réception de l’extension.

  • Limite sortante

Définit le nombre maximal d’appels sortants simultanés. L’appel sortant peut être mis en attente et un autre appel peut être effectué à partir de la même extension. Cependant, cette fonctionnalité doit être prise en charge par le téléphone.

  • Niveau occupé

Nombre maximal d’appels simultanés jusqu’à ce que l’utilisateur/pair soit considéré comme occupé. Cette option n’est pas destinée à bloquer les appels, mais à afficher correctement l’état de l’utilisateur, par exemple sur une BLF.

  • Appliquer le niveau occupé pour les appels entrants

Si Appliquer le niveau d’occupé pour les appels entrants est défini et que l’utilisateur reçoit un appel entrant alors que l’extension est en cours d’appel, l’appel entrant est bloqué et redirigé vers la messagerie vocale ou n’importe qu’elle autre option définie pour l’extension. (Pour que cela fonctionne, il faut définir l’option Niveau d’occupé sur 1 sous Contrôle des appels de groupe).

  • Destination occupée pour les appels entrants

Les utilisateurs peuvent rediriger les appels vers une extension personnalisée lorsque le niveau occupé est défini et ils ont également la possibilité de définir la messagerie vocale de destination occupée sur oui/non.

  • Occupé destination boite vocale

Définit si la destination pour le niveau occupé est la messagerie vocale.

  • Jouer le son sur la limite dépassée

Si vous essayez de passer plus d’appels que la limite autorisée dans la limite sortante, un message sera diffusé indiquant que la limite a été dépassée.

  • Envoyer un courriel à une limite dépassée

S’il faut ou non d’envoyer un courrier de notification lorsque la limite est dépassée.

  • Courriel de notification

Adresse courriel à laquelle le courrier de notification doit être envoyé si le nombre d’appels dépasse la limite.

 

Extensions IAX

  • Pas de transfert

Interdisez à Asterisk de sortir du chemin du support et de connecter les deux terminaux directement l’un à l’autre. Ceci, bien sûr, affecte votre CDR et les informations d’évaluation d’appel.

  • Envoi ANI

Si c’est pour envoyer ANI avec l’ID de l’appelant.

  • Trunk

Si vous souhaitez utiliser l’IAX Trunking. IAX Trunking a besoin de la prise en charge d’un horloge matérielle.

 

Authentification

Ces options sont utilisées pour l’authentification du téléphone avec PBXware.

 

  • Nom d’identification

Nom utilisé pour l’authentification auprès du fournisseur SIP.

(Par exemple, si vous définissez ce champ sur 12345, par exemple, l’en-tête SIP envoyé ressemblera à 12345@fournisseur.com)

  • Auth

Auth est l’utilisateur d’autorisation facultatif pour le serveur SIP

Les autres options (Nom d’utilisateur, mot de passe SIP…) sont des options qui apparaissent hors des options avancées, abordées dans la section Général.

Champs des Trunks disponibles sur l’extension

  • Adresses IP entrantes
    (séparé par nouvelle ligne) :
    IP utilisée par le téléphone pour l’enregistrement avec PBXware.
  • Non sécurisé :
    niveau de sécurité pour la connexion entrante.

Autorisations

La section autorisation est divisée en quatre options : 


Le bouton Destinations permet d’autoriser ou refuser spécifiquement les routes d’appel que l’extension peut emprunter :

En routage simple, les routes peuvent être :

 Refusées

 Autorisées

Autorisées mais PIN Requis

Dans l’exemple de la capture ci-dessus, l’extension sera autorisée à appeler les numéros locaux, nationaux, et internationaux. Lorsque l’extension essaiera de composer un numéro passant sur une route refusée, le système l’informera que celle-ci n’est pas autorisée à composer ce numéro.

En cliquant sur Autoriser toutes les destinations, toutes les routes seront automatiquement autorisées :

Si le mode de routage E164 est activé sur le serveur, les destinations peuvent être définies via les groupes suivants :

    • Destinations distantes – Destinations RTC E164, ITSP, autres réseaux VoIP, etc.
    • Destinations locales – Toutes les destinations au sein du système/réseau (Extensions, IVR, Files d’attente, Conférences…).
    • Routes spéciales– Autres réseaux PBX auxquels nous sommes
       connectées

De nouveau, en routage E164, les routes peuvent êtres : 

 Refusées

 Autorisées

Autorisées mais PIN Requis

Lorsque vous cliquez sur Services évolués, une nouvelle fenêtre avec diverses fonctionnalités s’ouvre. Avant de configurer et de modifier l’un d’entre eux, il est d’abord nécessaire de l’activer et d’enregistrer les modifications.

Consultez notre page dédiée : Services évolués.


Les remarques sont des notes ajoutées par les administrateurs sur certaines extensions.
Lorsque vous cliquez sur ce bouton, vous pouvez définir des notes concernant cette extension.

  • Date/Utilisateur

Lorsqu’une nouvelle note est ajoutée, ce champ est automatiquement rempli avec la date actuelle et l’e-mail de l’utilisateur qui crée une note.

  • Note

Dans ce champ, entrez la note souhaitée.

Le bouton Editions & Modules permet de définir quelles applications Communicator et modules de cette application l’extension peut utiliser.

L’option TOUS est définie par défaut, de sorte que l’extension peut utiliser toutes les éditions.
Vous pouvez décocher l’option TOUS et choisir les éditions que vous souhaitez activer par extension.

Fonctionnalités

Cette section permet à l’administrateur PBXware d’autoriser ou d’empêcher les utilisateurs Communicator d’utiliser des fonctionnalités spécifiques lors de l’utilisation des applications Communicator Bureau, Mobile ou Web.

  • Créer un groupe partagé

Activer ou empêcher l’utilisateur de créer des groupes Communicator partagés.

  • Mentionner

Activer ou empêcher l’utilisateur d’utiliser la mention dans le chat Communicator

  • Informations sur les messages

Activez ou empêchez l’utilisateur de voir les informations sur les messages dans les groupes de discussion Communicator.

  • Supprimer les message

Activer ou empêcher l’utilisateur de supprimer des messages dans le chat Communicator.

  • Supprimer des conversations

Activer ou empêcher l’utilisateur de supprimer les sessions de chat Communicator dans l’application Communicator.

  • Ajouter des participants au groupe

Activer ou empêcher l’utilisateur d’ajouter de nouveaux participants au groupe de discussion Communicator.

  • Créer un groupe

Activez ou empêchez l’utilisateur de créer un nouveau groupe de discussion Communicator.

  • Répondre

Activer ou empêcher l’utilisateur de répondre aux messages de chat Communicator.

  • Message vocal

Activer ou empêcher l’utilisateur de laisser des messages vocaux sur Communicator

  • Message fichier

Activer ou empêcher l’utilisateur d’envoyer des messages de fichiers dans le chat Communicator.

  • Message textuel

Activer ou empêcher l’utilisateur d’envoyer des messages texte sur Communicator

  • Quitter un groupe

Activez ou empêchez l’utilisateur de quitter le groupe de discussion Communicator.

  • Supprimer d’un groupe

Activez ou empêchez l’utilisateur de supprimer des participants des groupes de discussion Communicator.

  • Rendre un groupe muet

Activez ou empêchez l’utilisateur de désactiver les groupes de discussion Communicator.

  • Épingler des conversations

Activez ou empêchez l’utilisateur d’épingler des sessions de chat dans son application Communicator.

  • Réorganiser des conversations épinglées

Activez ou empêchez l’utilisateur de réorganiser les sessions de chat épinglées dans son application Communicator.

  • Marquer une conversation comme non lue

Activer ou empêcher l’utilisateur de marquer les sessions de chat comme non lues dans son application Communicator.

  • Épingler un message

Activer ou empêcher l’utilisateur d’épingler des messages de discussion dans les groupes de discussion Communicator.

  • Renommer un groupe

Activer ou empêcher l’utilisateur de renommer les groupes de discussion Communicator.

  • Attribuer un administrateur

Activez ou empêchez l’utilisateur d’attribuer des autorisations d’administrateur dans les groupes de discussion Communicator.

Messagerie vocale

Ces options reproduisent les fonctions d’un répondeur mais avec de nombreuses fonctionnalités supplémentaires. Les messages vocaux sont enregistrés sur un emplacement central du système de fichiers plutôt que sur un le téléphone directement.

  • Accéder à une boîte vocale

Pour accéder à une boîte vocale, composez *123 depuis un téléphone enregistré sur l’extension, entrez le code PIN de l’extension et suivez les instructions.

  • Laisser un message vocal

Lorsque l’utilisateur est transféré vers la boîte vocale, le message “Veuillez laisser votre message après le signal sonore … “ sera entendu.
Deux options sont disponibles :

  1. Laisser un message vocal (terminé en appuyant sur la touche # ou en raccrochant),
  2. Joindre un opérateur en tapant 0
  3. Si le “0” est composé, le message “Appuyez sur le 1 pour accepter cet enregistrement, sinon continuez à attendre” sera entendu. Deux options sont disponibles :
  4. Appuyez sur le ‘1’ pour enregistrer votre message, après quoi l’opérateur sera appelé. Le message “Veuillez patienter pendant que j’essaie cette extension” sera entendu, ou
  5. Restez en attente, ce qui effacera tous les messages laissés, après quoi l’opérateur sera appelé. Le message “Message effacé, veuillez patienter pendant que j’essaie cette extension” sera entendu.

  • Messagerie vocale

Activation du service de messagerie vocale. Lorsque personne ne répond à l’appel, après un certain temps, l’appelant sera transféré sur la boîte vocale de l’extension composée. L’appelant aura alors la possibilité de laisser un message vocal.

  • Mode salutation

Si votre messagerie vocale est activée, vous pouvez définir cette option sur oui pour lire un message d’accueil, puis un son occupé.

  • Extensions MWI (séparées par des virgules)

Si vous souhaitez que votre extension soit avertie de plusieurs messages vocaux, vous pouvez les saisir dans ce champ.

(Par exemple 200, 201, 202, …)

Le téléphone devra être réenregistré pour que les modifications s’appliquent.

  • Boîte vocale

Numéro d’extension de la boîte vocale. Cette valeur est identique au numéro d’extension et ne peut pas être modifiée.

  • Nom

Nom complet de l’utilisateur associé à la boîte vocale. Cette valeur est la même que le champ ‘Nom’ de la section ‘Général’ et ne peut pas être modifiée

  • Code PIN

Mot de passe utilisé pour accéder à la messagerie vocale. La valeur de ce champ est définie sous ‘Authentification : PIN’. Lorsque vous souhaitez accéder à votre messagerie vocale, il vous sera demandé de vous authentifier avec un code PIN à 4 chiffres

  • Courriel

Adresse e-mail associée à la boîte vocale. La valeur de ce champ est définie dans le champ Courriel de la section Général.

(Par exemple, lorsque A appelle B et laisse un message vocal, B recevra une notification par e-mail concernant un nouveau message vocal sur cette adresse e-mail).

  • Envoyer le courriel

Envoyer ou non un e-mail à l’adresse indiquée ci-dessus

  • Transcription du contenu

La transcription, plus communément appelé speech-to-text de la messagerie vocale est un service qui convertit les messages vocaux audio en formats texte, qui sont ensuite envoyés à l’utilisateur par e-mail ou SMS.

  • Courriel(s) en copie

Ajoutez des adresses e-mail supplémentaires auxquelles vous souhaitez associer la boîte de réception vocale.

  • Courriel(s) de notification

Adresse e-mail du téléavertisseur associée à la boîte vocale.

(Par exemple, lorsque A appelle B et laisse un message vocal, B recevra une notification par e-mail sur un téléavertisseur concernant un nouveau message vocal sur cette adresse e-mail).

  • Message d’accueil

Message d’accueil diffusé aux utilisateurs lorsqu’ils entrent dans la boîte vocale.

(Par exemple, lorsque A arrive à la boîte vocale de B, le « message d’accueil » sélectionné est diffusé à A avant qu’il ne soit autorisé à laisser un message).

  • Message indisponible/occupé

Téléchargez un fichier son qui sera joué lorsque l’extension est indisponible/occupée.

  • Réinitialiser le message non disponible

Si le message d’accueil est réglé sur occupé, vous avez la possibilité de réinitialiser le message d’occupation.

  • Ignorer les instructions

Ignorez les instructions sur la façon de laisser un message vocal.

(Par exemple, une fois que l’utilisateur A atteint la boîte vocale composée, si cette option est définie sur Oui, A entendra le message d’accueil (s’il y’en a un) puis sera directement transféré au son “bip” pour laisser son message).

  • Ignorer l’invite du code PIN

Cette option permet de ne pas demander le code PIN lors de l’accès avec *123 à la messagerie vocale de l’extension afin d’arriver plus vite aux options de la messagerie vocale.

  • Attacher

Permet d’envoyer le message vocal en pièce jointe à l’e-mail de l’utilisateur.

  • Supprimer après l’envoi d’un courriel

Permet de supprimer le message vocal après l’avoir envoyé en pièce jointe à l’e-mail de l’utilisateur.

  • Dire l’ID de l’appelant

Annoncez le numéro de téléphone (ou extension) à partir duquel le message vocal a été enregistré.

(Par exemple, si cette option est définie sur “Oui”, lors de la vérification de la messagerie vocale, le message “Depuis le numéro de téléphone [numéro]” sera entendu).

  • Autoriser le mode de révision

Permet d’autoriser A à revoir le message vocal avant de le valider définitivement dans la boîte vocale de B.

Par exemple, A laisse un message sur la boîte vocale de B, mais au lieu de raccrocher, il appuie sur #. Trois options s’offrent alors à A :

    • Appuyez sur 1 pour accepter cet enregistrement
    • Appuyez sur 2 pour l’écouter
    • Appuyez sur 3 pour réenregistrer votre message
  • Autoriser l’opérateur

Autoriser l’appelant à joindre un opérateur à partir de la boîte vocale.

Par exemple, A laisse un message sur la boîte vocale de B, mais au lieu de raccrocher, A appuie sur la touche #.

Alors le message “Appuyez sur 0 pour joindre un opérateur” est joué. L’utilisateur se voit alors proposer les options suivantes :

    • Appuyer sur 1 pour accepter cet enregistrement (si sélectionné, l’utilisateur se voit jouer le message “Votre message a été enregistré. Veuillez patienter pendant que l’extension [extension] est appelée” et l’opérateur est alors composé)
    • Ou maintenir # (Si B reste enfoncé pendant un moment sur #, il se verra jouer le message « Message supprimé. Veuillez patienter pendant que l’extension [extension] est appelée » est joué et l’opérateur est composé)
  • Extension de l’opérateur

Numéro d’extension local faisant office d’opérateur.

  • Lire la date & heure du message

Annonce la date/heure et le numéro d’extension à partir duquel le message a été enregistré.

  • Masquer du répertoire

Cette option vous permettra de masquer votre extension de la liste Annuaire/BLF.

  • Sonneries avant réponse

Nombre de sonneries avant que la messagerie vocale réponde à l’appel

  • Délai de messagerie vocale (sec)

Durée de la pause en secondes avant de demander à l’utilisateur son code PIN/mot de passe.

(Certains téléphones ont tendance à tronquer le début des fichiers audio. Par conséquent, l’appelant peut-entendre “… passe” au lieu de “mot de passe“. Paramétrer ce champ sur 1 ou 2 secondes fourniront un intervalle suffisamment long pour corriger cette anomalie).

  • Fuseau horaire:

Définit l’horodatage correct.

Entête SIP personnalisé pour haut-parleur

Ces options permettent à l’appelant d’utiliser un UAD dans un système d’annonce publique. Si l’UAD supporte pleinement ce service, l’appel est accepté automatiquement et mis sur un haut-parleur.

Définissez un en-tête d’UAD/téléphone personnalisé pour cette extension.

Par exemple, si l’un des en-têtes prédéfinis ne fonctionne pas, vous pouvez essayer de définir un en-tête personnalisé pour ce service. La ligne d’en-tête personnalisée à utiliser Call-Info:\;answer-after=0.

Codecs

Les codecs sont utilisés pour convertir les signaux vocaux de l’analogique au numérique et vice versa. Ces options définissent les codecs préférés utilisés par l’extension.

  • Codec

Choisissez le codec à utiliser

  • ptime

Temps en ms – représente la quantité d’audio enregistrée en elle-même aura chaque paquet

  • Support vidéo

Définissez cette option sur Oui pour activer la prise en charge vidéo SIP.

  • Forcer le codec sur le canal sortant du Trunk

Avec cette option, vous pouvez forcer l’utilisation du codec pour les appels réseau sortants.

  • Trame automatique (RTP paquétisation)

Si le cadrage automatique est activé, le système choisira le niveau de mise en paquets en fonction des préférences des extrémités distantes.

(Par exemple, si l’extrémité distante exige que les paquets RTP soient de 30 ms, votre système PBXware enverra automatiquement des paquets de cette taille si cette option est activée. La valeur par défaut est définie sur 20 ms et dépend également de la taille de trame minimale des codecs comme G. 729 qui a 10 ms au minimum).

  • G.711 alaw – 64 Kbps, basé sur des échantillons, utilisé en Europe
  • G.711 µlaw – 64 Kbps, basé sur des échantillons, utilisé aux États-Unis
  • G.722 – 64 Kbps,
  • Opus – 6-510 Kbps, 2,5 ms – taille de trame 60 ms
  • G.723.1 – 5.3/6.3 Kbps, taille de trame 30ms
  • G.726 – 16/24/32/40 Kbits/s
  • G.729 – 8 Kbits/s, taille de trame de 10 ms
  • GSM – 13 Kbps (plein débit), taille de trame 20 ms
  • iLBC – 15 Kbps, taille de trame 20 ms : 13,3 Kbps, taille de trame 30 ms
  • Speex – 2,15 à 44,2 Kbps
  • LPC10 – 2,5 Kbits/s
  • Vidéo H.261 – Utilisé sur les lignes RNIS avec une résolution de 352×288
  • Vidéo H.263 – Solution d’encodage à faible débit pour la visioconférence
  • Vidéo H.263+ – Extension de H.263 qui fournit des fonctionnalités supplémentaires qui améliorent la compression sur les réseaux à commutation de paquets.
  • Vidéo H.264 – Offre un excellent équilibre entre qualité et taille

Jitter Buffer

  • Tampon de gigue

Choisissez le type de tampon de gigue

Les options disponibles sont :

    • Hériter – paramètres de mémoire tampon de gigue hérités de la configuration du locataire.
    • Fixe – Définissez un tampon de gigue fixe sur le canal.
    • Adaptatif – Définissez un tampon de gigue adaptatif sur le canal.
    • Désactivé – Supprime un tampon de gigue précédemment défini du canal.
  • Longueur max (ms)

Durée en millisecondes pour le tampon. Par défaut, il est de 200 ms.

  • Seuil de re-synchronisation

La durée en millisecondes pendant laquelle une différence d’horodatage entraînera la resynchronisation du tampon de gigue. Par défaut, il est de 1000 ms.

  • Cible extra

Cela n’affecte que le tampon de gigue adaptatif. Il représente la durée en millisecondes pendant laquelle le nouveau tampon de gigue remplira sa taille. Par défaut, c’est 40.

 

Hot-Desking

  • Déconnexion automatique (heures)

Définit le temps de déconnexion automatique en heures pour les appareils configurés pour le hot-desking.

 

Enregistrement en cours

Ce groupe d’options est utilisé pour l’enregistrement de tous les appels entrants/sortants.

  • Enregistrement d’appels

Activer le service d’enregistrement des appels. Sélectionnez Oui pour activer le service. Tous les appels entrants/sortants seront enregistrés. Si vous utilisez l’enregistrement des appels avec de nombreuses extensions, vérifiez de temps en temps l’espace disque du serveur. Veuillez voir ci-dessous le tableau des débits :

Avec tonalité continue pendant 60 secondes :
  • wav49 = 84.5ko
  • wav = 833.0ko
  • gsm = 85.0kb
Avec tonalité continue (sans son) pendant 60 secondes :
  • wav49 = 84.0ko
  • wav = 827.0ko
  • gsm = 84.0kb
  • Enregistrer les appels

Activer le service d’enregistrement des appels. Sélectionnez ‘Oui’ pour activer le service. Tous les appels entrants/sortants seront enregistrés. Si vous utilisez l’enregistrement des appels avec de nombreuses extensions, vérifiez de temps en temps l’espace disque du serveur. Veuillez voir ci-dessous le tableau des débits binaires.

  • Silencieux

Définissez si l’enregistrement d’appel doit être annoncé aux interlocuteurs d’une conversation. Si Silencieux est réglé sur « Non », les appelants entendront le message « Enregistré » ou « Cet appel est enregistré » avant le début de leur conversation.

  • Jouer un bip périodique (sec)

Pour activer cette fonction, entrez le temps en secondes pour définir la fréquence à laquelle le signal sonore périodique sera diffusé aux parties informées que l’enregistrement d’appel est activé.

Par exemple, entrez 60 pour activer cette fonction et jouer un signal périodique toutes les 60 secondes.

 

Provisionnement automatique

Ces options permettent à PBXware de provisionner automatiquement l’UAD/téléphone. Les fichiers de configuration sont téléchargés depuis le serveur TFTP de PBXware MT

  • Provisionnement automatique :

Activer le service de provisionnement automatique pour cette extension

Connectez l’UAD/téléphone à PBXware sans aucun problème en fournissant l’adresse MAC UAD/téléphone (et éventuellement en ajoutant l’adresse IP statique UAD/téléphone et les détails du réseau)

(Boutons d’options)

  • Adresse MAC

Adresse MAC du Téléphone

Indiquez ici l’adresse du téléphone. L’adresse MAC est l’identifiant physique et unique de chaque matériel et permet d’identifier le fabricant de l’appareil.

  • Adresses MAC supplémentaires


Cette option permet d’utiliser plusieurs adresses MAC par une extension. Cela permet de provisionner automatiquement plusieurs téléphones connectés à la même extension.

  • DHCP

S’il y’a un serveur DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) qui délivre les adresses IP au sein du réseau dans lequel le téléphone se trouve et que vous souhaitez que le téléphone obtienne une adresse IP de ce serveur automatiquement, définissez cette option sur Oui

Si vous définissez cette option sur non, vous pourrez assigner une IP statique au téléphone.

  • IP statique

Renseignez l’adresse IP statique du téléphone. Pour cela, vous devez définir l’option DHCP sur Non.

  • Masque de réseau

Masque de réseau UAD/téléphone

  • Passerelle

Adresse IP de la passerelle réseau

  • Serveurs DNS1 & DNS2

Adresse IP du serveur DNS

 

Présence

Cette option vous indique si la présence de l’appareil est activée ou désactivée. Les UAD pris en charge peuvent être consultés dans le menu Réglages > UAD.

  • Présence activée :

Activer la prise en charge de la présence, mais tous les UAD/téléphones ne prennent pas en charge cette fonctionnalité

  • UADs pris en charge :
    • Snom 190 (Firmware >= 3.60s), 320/360 (Firmware >= 4.1)
    • Polycom IP30x/IP50x/IP600
    • Xten EyeBeam
    • Grandstream GXP2000 (Firmware >= 1.0.1.13)
    • Aastra 480i
    • Aastra 9133i

 

Modèle de provisionnement automatique UAD

Cette option permet d’ajouter des paramètres supplémentaires (par exemple changer la langue par défaut ou changer le fond d’écran), si PBXware ne le permet pas, au modèle de provisionnement automatique. Les paramètres de provisionnement automatique sont généralement définis dans les Réglages > UAD et sont personnalisées pour chaque appareil.

Une fois le modèle de provisioning ajouté, le téléphone se provisionnera avec les paramètres entrés dans cette section.

Configuration supplémentaire

Cette option est utilisée pour fournir des paramètres de configuration supplémentaires pour les fichiers de configuration SIP et IAX. Les valeurs fournies ici seront écrites dans ces fichiers de configuration.

 

Boutons

  • Enregistrer

Sauvegarde les modifications

  • Sauvegarde & courrier électronique

Enregistrez les modifications et envoyez un e-mail à l’adresse e-mail à partir du champ Courriel de la section Général

  • Retour

Revenir en arrière sans enregistrer les modifications

Extensions personnalisées

Les extensions personnalisées sont utilisées pour exécuter des commandes/scripts PBXware personnalisés.

Cet écran répertorie toutes les extensions personnalisées PBXware avec les détails suivants :

  • Ajouter une extension personnalisée

Cliquez sur l’icône Ajouter une extension personnalisée pour accéder à l’écran Ajouter une extension personnalisée.

  • Rechercher

Dans la section de recherche, vous pouvez trouver votre extension en tapant son numéro d’extensions personnalisées par extension.

  • Extension:

Numéro de réseau d’extension personnalisé

Composez ce numéro pour exécuter un script PBXware personnalisé

  • Contexte:

Contexte auquel l’extension appartient.

Ajouter/Modifier une extension personnalisée

4-extensions-5-0-add.png

Pour ajouter une nouvelle extension personnalisée, cliquez sur le bouton “Ajouter une extension personnalisée”

 

  • Extension:

Numéro d’extension.

(Le réglage ‘1002’ ici créera une nouvelle extension avec le même numéro de réseau. Composez ce numéro pour exécuter un script personnalisé défini sous Réglages > Conf Fichiers > Extensions)

 

Exemple d’extension.conf

1. Accédez à Réglages > Conf Fichiers > Extensions et ajoutez les lignes suivantes à la fin du fichier :

				
					[ test ] 
exten => 100, 1, Answer ( )
exten => 100, 2, Playback ( hello-world )
exten => 100, 3, Raccrocher ( )
				
			

2. Enregistrez les modifications.

3. Rechargez PBXware et appelez l’extension 100.

4. La tonalité Hello world sera alors joué à l’autre bout du fil.

 

Groupe d’interphone

La fonctionnalité groupe d’interphone fonctionne de la même manière qu’une interphonie standard, sauf que cette fonctionnalité vous permet d’organiser les extensions dans plusieurs groupes d’interphones et d’attribuer un numéro unique à chacun d’eux. Comme cette fonction est utilisée avec le code d’accès *600, le numéro de groupe d’interphone est entré après le code d’accès.

Par exemple, si nous attribuons le numéro 300 au groupe d’interphone et y ajoutons 4 extensions, une fois que nous composerons *600300, nous pourrons diffuser le message via l’interphone à toutes les extensions ajoutées au groupe d’interphone 300.

  • Nom de groupe

Nom du groupe d’interphone

  • Numéro

Numéro de groupe d’interphone Une fois que l’utilisateur compose *600 + ce numéro, toutes les extensions attribuées à ce groupe d’interphone seront recherchés.

  • Destinations

Extensions associées à un groupe d’interphone

 

Ajouter/Modifier un groupe d’interphone

Cliquer sur Ajouter un groupe d’interphone ou Modifier sur un groupe existant ouvrira les options suivantes :

  • Nom de groupe

Nom de groupe d’interphone unique

  • Nombre

Numéro d’extension du groupe d’interphone

  • Destinations

Extensions système associées au groupe d’interphone

  • Mode silencieux

N’émet pas de bip aux extensions appelées.

 

Départements


La section Départements répertorie tous les départements présents sur ce système et donne la possibilité de modifier ou d’en ajouter de nouveaux. Les départements sont utilisés par le softphone Communicator pour trier les extensions en fonction du département auquel elles appartiennent.

 

Ajouter/Modifier un département

4-postes-5-0-departements-add.png

Lorsque vous cliquez sur Ajouter un département ou sur le bouton Modifier, cet écran s’affiche :

  • Nom

Nom du département

 

Hot-Desking

Le Hot-Desking est une fonctionnalité qui permet à votre entreprise de ne pas attribuer de bureaux permanents sur un lieu de travail, afin que les employés puissent travailler à n’importe quel bureau disponible.

D’un point de vue managérial, le Hot-Desking est attractif car il permet de réduire considérablement les frais généraux. Cependant, le concept ne fonctionnera pas dans les environnements où les employés sont censés être au bureau la plupart du temps.

Le Hot-Desking, en tant que fonctionnalité PBXware, est aussi simple que possible. En composant le code d’accès approprié (*555 par défaut) sur n’importe quel téléphone de bureau préconfiguré pour du Hot-Desking, l’utilisateur atterrira sur un SVI, où il lui sera demandé l’extension et le code PIN. Une fois que la bonne combinaison extension/pin est entrée, le téléphone sera redémarré et automatiquement provisionné avec la nouvelle extension.

Si un téléphone était déjà enregistré avec la même extension, il redémarrera également et sera automatiquement provisionné avec une extension dynamique. Si l’extension est en communication, le téléphone redémarrera une fois l’appel terminé. Les téléphones dotés d’une extension dynamique ne pourront pas appeler une autre destination que le SVI de Hot-Desking.

Les numéros d’urgence peuvent être composés même si l’appareil de bureau partagé n’est pas connecté (si aucune extension n’est provisionnée). Dans ce cas, l’identification de l’appelant d’urgence sera utilisée pour l’appel sortant.

Voici l’écran de Hot-Desking :

  • MAC

Adresse MAC du téléphone.

  • Appareil

Périphérique de Hot-Desking

  • Extension

Numéro d’extension associé au périphérique.

  • Activé

Statut du périphérique de Hot-Desking.

 

Ajouter/Modifier un périphérique de bureau partagé

  • Adresse MAC

Adresse MAC de l’UAD.

  • Appareil

Sélectionnez un appareil pour le Hot Desking.

  • Localisation

La localisation indique si le téléphone se trouve dans un réseau Local ou Distant.

  • Identification de l’appelant d’urgence

L’identification de l’appelant saisie ici ne sera utilisée que pour les appels vers les numéros des services d’urgence.

Les numéros d’urgence peuvent être composés même si l’appareil de bureau partagé n’est pas connecté. Dans ce cas, l’identification de l’appelant définie ici sera utilisée pour l’appel sortant.

  • Extensions verrouillées

    • Déverrouiller les extensions

Déverrouille les extensions verrouillées

    • Extension

Liste de toutes les extensions verrouillées pour cet appareil

 

Appareils basés sur un code PIN

Chaque extension a son propre code PIN PBD unique. Lorsque vous passez un appel à partir d’un appareil défini comme appareil basé sur un code PIN, après avoir entré le numéro d’extension souhaité, il vous sera demandé d’entrer votre code PIN PBD. Ce code PIN identifiera l’utilisateur sur le système, puis la numérotation se poursuivra comme si l’utilisateur composait depuis sa propre extension. L’évaluation des appels, les CDR et tout le reste s’appliqueront à l’extension de l’utilisateur et non à l’extension de l’appareil PBD. Pour passer un appel avec une extension connectée à un appareil basé sur un code PIN, vous devez saisir le code PIN PBD de cette extension.

Téléchargement CSV

Il existe une option pour télécharger le fichier CSV au lieu de saisir manuellement les appareils basés sur un code PIN. Cliquez sur le bouton Parcourir, sélectionnez le fichier .csv sur votre disque dur et appuyez sur le bouton de téléchargement. Veuillez vous assurer que le fichier CSV contient des noms, des extensions et des informations séparés par des virgules si l’appareil est actif ou non, comme dans l’exemple ci-dessous :

Télécharger CSV

Le bouton de téléchargement CSV vous donne la possibilité de télécharger une liste complète d’appareils basés sur un code PIN à partir d’un locataire, au format CSV, qui peut ensuite être utilisée pour recréer la liste sur un nouveau système/locataire

Télécharger le modèle CSV

Le bouton Télécharger le modèle CSV vous présentera un fichier contenant déjà les en-têtes nécessaires qui devraient vous aider à créer un fichier CSV plus facilement

Une fois que vous avez cliqué sur Périphériques basés sur un code PIN dans le menu Extensions, la page contenant les détails suivants s’ouvrira :

  • Nom

Nom d’un appareil basé sur un code PIN

  • Extension

Extension utilisée par l’appareil

  • Actif

Définit si l’appareil basé sur un code PIN est actif ou non.

Cliquez pour modifier une configuration d’appareil basée sur un code PIN.

Cliquez pour supprimer un appareil basé sur un code PIN du système.

 

Ajouter/Modifier un appareil basé sur un code PIN

Général

  • Nom

Nom de l’ appareil basé sur un code PIN

  • Extension

Extension qui sera utilisée par l’appareil.

  • Actif

Définit si l’appareil basé sur le code PIN est actif ou non.

 

Informations supplémentaires

Extensions locales PBD

La numérotation basée sur le code PIN est désactivée pour les extensions locales. Il n’est pas nécessaire de saisir le code PIN PBD pour les appels locaux.

Codes d’accès PBD

L’utilisation des codes d’accès nécessite une identification correcte de l’utilisateur avec le code PIN PBD. La plupart des codes d’accès sont liés par utilisateur, ce qui signifie qu’ils ne peuvent être utilisés que s’ils sont activés dans le cadre de services améliorés. La composition des codes d’accès nécessitera la saisie du code PIN PBD afin que le système puisse identifier l’utilisateur et effectuer les actions requises.

Codes d’accès pouvant être utilisés avec PBD :

  • Messagerie vocale générale = *124
  • Parcage d’appel = 700
  • Début du parcage d’appel = 701
  • Fin de parcage d’appel = 720
  • Numéro abrégé = *130
  • Interception d’appel = *8
  • Interception d’appels Asterisk = *88

 

Liste d’identification de l’appelant

Dans cette section, les utilisateurs peuvent voir toutes les extensions, ainsi que les valeurs des Services évolués > ID de l’appelant pour chaque extension individuellement. Ces valeurs sont appliquées ici et visibles à un seul endroit, afin que les utilisateurs puissent associer chaque appel d’urgence à l’extension appelante.

  • Télécharger CSV

En cliquant sur l’icône de téléchargement CSV, l’utilisateur peut télécharger le fichier CSV contenant toutes les données visibles dans la liste.

  • Numéro d’extension

Numéro de l’extension

  • Nom d’extension

Nom complet de l’utilisateur auprès duquel l’appareil est enregistré

  • Identification de l’appelant système/réseau

Cette valeur est appliquée ici à partir de Services évolués > ID de l’appelant

  • Identification de l’appelant d’urgence

Cette valeur est appliquée ici à partir de Services évolués > ID de l’appelant

  • Identification de l’appelant

Cette valeur est appliquée ici à partir des services évolués. En cliquant sur l’icône Identification de l’appelant (quatre barres), les utilisateurs peuvent voir quel ID d’appelant est utilisé par une extension sur différentes lignes réseau.

Partager

3. Extensions

Ou copiez le lien ci-dessous

CONTENU